# PCN-SPO / GEOPOLITIQUE : LA « SECONDE EUROPE » – DONT MOSCOU EST LE PIEMONT – VERSUS LA PSEUDO-EUROPE DU NATOLAND …

LM - GEOPOL poutine à bxl (2012 12 21) FR

Luc MICHEL pour PCN-SPO / 2012 12 21 /

Avec Website PCN-NCP – La Cause des Peuples – Le Temps /

BRUXELLES ce 21 décembre. Le président russe Vladimir Poutine et les représentants de l’Union européenne, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, « ont débattu de leurs nombreuses divergences tout en affirmant leur volonté de les surmonter, notamment pour continuer à accroître les échanges commerciaux » (dixit Le Temps, Genève, photo AFP – John Thys)

Deux visions du futur de l’Europe se font face. La petite-europe croupion de Bruxelles, l’UE, la première des colonies yankee, soumise à Washington depuis plus de six décennies via l’OTAN. De l’autre, la constitution d’un ensemble géopolitique et géo-économique eurasiatique autour de Moscou. Le seul état européen véritablement indépendant et libre, car en géopolitique seule la dimension confère la puissance, et la puissance garantit la liberté. Demain Moscou sera le Piémont de la future Grande-Europe, la Quatrième Rome !

J’ai théorisé le concept géopolitique fondamental de « Seconde Europe » à propos de la Russie régénérée de Poutine dans notre revue francophone LA CAUSE DES PEUPLES (Bruxelles-Paris, n° 31), dès décembre 2006.

Texte disponible sur le site du PCN-NCP, sous le titre « Pourquoi nous combattons. Contre Washington, l’OTAN et la fausse « Europe » atlantiste de bruxelles : avec Moscou pour une autre Europe, grande et libre, de Vladivostok à Reykjavik ! » :

http://www.pcn-ncp.com/why/pourquoi1.htm

Ce concept est une révision actualisée des thèses de notre « Ecole euro-soviétique » de géopolitique (1983-1992, d’où est aussi issu après 1991 le « néo-Eurasisme russe). En 1983, j’écrivais déjà dans la revue CONSCIENCE EUROPEENNE « La Russie c’est aussi l’Europe » …

L’Europe ne se limite pas à l’Union européenne ! Ni même aux états qui lui sont maintenant associés, comme la Moldavie ou la Serbie. La Russie, qui a retrouvé son indépendance avec Vladimir Poutine est aussi l’Europe ! Une SECONDE EUROPE, une AUTRE EUROPE eurasiatique se dresse désormais à Moscou face à l’Europe atlantiste de Bruxelles.

Une seconde Europe, qui attire à elle plusieurs anciennes républiques soviétiques.

La Russie a en effet mis en place un processus agrégateur semblable à celui de l’Union Européenne, avec des unions autour des organismes transnationaux qui se constituent autour de Moscou : Communauté économique eurasiatique (CEEA : Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizie, Ouzbékistan, Russie et Tadjikistan), Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC de la Communauté des Etats indépendants, alliance militaire du type de l’Organisation du Traité de Varsovie), Organisation de coopération de Shanghai (OCS : Russie, Kazakhstan, Kirghizie, Chine, Tadjikistan et Ouzbékistan. Le Pakistan, l’Iran, l’Inde et la Mongolie y ont le statut d’observateur, la Chine et la Russie y jouent des rôles clés), Espace économique unifié (EEU : Russie, Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizie et Tadjikistan).

Le puissant soleil noir de la Grande-Europe, celui de l’Etat continental et de l’Europe-puissance (ce que ne sera jamais l’UE !), se lève à l’Est ! Et c’est pourquoi nous écrivons depuis 40 ans « la Grande-Europe de Vladivostok à Reykjavik » …

LM

http://www.facebook.com/notes/pcn-ncp-parti-communautaire-national-europ%C3%A9en/-pcn-spo-geopolitique-la-seconde-europe-dont-moscou-est-le-piemont-versus-la-pse/577118198970780

English version on :

http://www.facebook.com/notes/pcn-ncp-parti-communautaire-national-europ%C3%A9en/-pcn-spo-geopolitics-the-second-europe-of-which-moscow-is-the-piedmont-versus-th/577727432243190

LM - GEOPOL poutine à bxl (2012 12 23) FR  2

This entry was posted in # IV. Luc MICHEL/ EDITIONS/ EDITORIAUX/ LEADERS, * Français, * LM/ Geopolitics/ Greater-Europe & Eurasia/ Grande-Europe & Eurasie. Bookmark the permalink.

Comments are closed.