# PCN-INFO / MEDIAMENSONGES SUR LA CRIMEE : DES LUNETTES POUR LES PRESSTITUTES DE ‘LIBERATION’ ???

PIH - LM lib+® m+®diamensonges sur Crim+®e (2014 03 19)  FR

Luc MICHEL pour PCN-INFO / 2014 03 19 /
Avec Libération – lucmichel.net – PCN-SPO /
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Aveugles les journalistes de l’OTAN ?
A Kiev ils voient des ‘démocrates’ où il y a le premier gouvernement ouvertement néofasciste (et antisémite) en Europe depuis la chute des dictatures espagnoles et portugaises.
Deux journalistes de Libération (Paris) se signalent dans la désinformation sur l’Ukraine et la Crimée : Hélène DESPIC-POPOVIC, envoyée spéciale en Ukraine, et Veronika DORMAN, envoyée spéciale en Crimée, toutes deux russophobes engagées.

PAS DE NAZIS AU MAIDAN ? LES OUBLIS DE LIBE …

Dans un article sur la nouvelle Garde Nationale de la Junte de Kiev, en fait la légalisation des milices néofascistes de Svoboda, DESPIC-POPOVIC présente celle-ci comme une « émanation de la démocratie du Maidan » (sic) et titre « Garde nationale ukrainienne : du Maïdan aux armes anti-chars » …
A lire (avec des pincettes) :
http://www.liberation.fr/monde/2014/03/18/garde-nationale-ukrainienne-du-maidan-aux-armes-anti-chars_987916

L’article est centré sur « Andri Paroubi, le tout nouveau président du Conseil de défense et de sécurité d’Ukraine. Il y a un mois, ce député du parti Batkivchtchina (Patrie), le parti de l’ancienne égérie de la révolution orange, Ioulia Timochenko, était le commandait d’Autodéfense, le groupe qui dirigeait les services d’ordre du Maïdan ». Donc suivant Hélène DESPIC-POPOVIC un bon démocrate labellisé occidental.

Sauf que la journaliste de Libé a passé sous silence le principal…
Eclairons donc ses lecteurs : Andri Paroubi n’est pas juste un « député du parti Batkivchtchina », mais surtout le cofondateur du Parti Social-Nationaliste d’Ukraine (SNPU), parti ouvertement antisémite, raciste, polonophobe et j’en passe. Le nom du parti a été explicitement choisi pour faire référence au nom du parti nazi allemand. En 2004, le SNPU est devenu Svoboda pour intégrer le Bloc Timochenko. Initialement ses membres devraient être impérativement natifs d’Ukraine, mais cela a été assoupli dans un effort d’être plus « présentable » pour les élections. Der Spiegel nous apprend entre autres, que l’été dernier, le parti distribuait de la propagande nazie de J. Goebbels traduite en Ukrainien :
http://www.spiegel.de/international/europe/ukraine-sliding-towards-civil-war-in-wake-of-tough-new-laws-a-945742.html

QUAND VERONIKA DORMAN MENT EFFRONTEMENT SUR LE REFERENDUM EN CRIMEE !

En Crimée ces mêmes journalistes ne voient pas la démocratie directe en marche, l’auto-détermination par le référendum.
En Crimée ils n’ont pas vu non plus la Mission de monitoring d’EODE pour ce référendum. Celle pourtant sur laquelle tous les confrères de Libé tirent à boulets rouges dans toute la presse occidentale. Car notre ONG a damné le pion à la puissante OSCE !

Et l’OSCE en reste bouche bée. Organiser une observation en 6 jours, le référendum ayant été avancé au 16 mars le 8, « Mission impossible » disait le président en exercice de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Didier Burkhalter. Avec EODE et mes réseaux, nous l’avons fait ! De façon hyper professionnelle et avec 123 observateurs dont une centaine de députés de tous bords, gauche et droite, et de tous niveaux, venu de 23 pays.

Ce qui n’empêche pas Le Monde (Paris) de mentir sur notre Mission et de ne pas parler du tout de sa centaine de parlementaires : « Un groupe (sic) d’observateurs étrangers s’est fait connaître samedi à Simferopol, capitale régionale, pour donner un habillage de légitimité au vote, fort peu sérieux : des membres de partis d’extrême droite européens, le rédacteur en chef d’un obscur magazine américain, un Chinois sans affiliation particulière, un Ouzbek courageux …» Vous avez-dit médiamensonge ?

La correspondante de Libé en Crimée n’ a pas vu non plus la Mission ! Là Veronika DORMAN est prise en flagrant délit de mensonge, le nez dans la merde médiatique :
http://www.liberation.fr/monde/2014/03/17/le-resultat-du-referendum-en-crimee-est-il-plausible_987757
« Il n’y avait pas d’observateurs internationaux » affirme sans vergogne la correspondante de Libé sur place … Mensonge impudent qui montre le mépris dans lequel les presstitutes du quotidien parisien tiennent leurs lecteurs …

Luc MICHEL
________________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

This entry was posted in # V. Luc MICHEL/ EDITIONS/ CHRONIQUES/ COLUMNS, * Français, * LM/ Editoriaux pour PCN-INFO/ Leaders for PCN-NCP INFO and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.