# LUCMICHEL.NET / MOSCOU INSISTE POUR QUE KIEV RETIRE SES TROUPES DE L’EST DU PAYS ET ACCUSE LES USA DE DIRIGER LA REPRESSION A KIEV …

LM.NET - EN BREF ukraine Moscou hausse le ton (2014 04 23) FR

Luc MICHEL/ En Bref /

avec LVDR – AFP – PCN-SPO / 2014 04 23 /

« Une attaque contre les citoyens russes est une attaque contre la Russie »

- Sergei Lavrov.

Moscou insiste pour que les autorités de Kiev retirent leurs troupes de l’Est de l’Ukraine, où elles ont relancé une « opération antiterroriste » contre des séparatistes pro-russes, a indiqué ce mercredi le ministère russe des Affaires étrangères. »La Russie insiste de nouveau sur la désescalade immédiate de la situation dans le Sud-Est de l’Ukraine, sur le retrait des troupes ukrainiennes et le début d’un réel dialogue inter-ukrainien avec toutes les régions et les formations politiques du pays », a déclaré la diplomatie russe dans un communiqué.

« CE SONT LES AMERICAINS QUI DIRIGENT CE SPECTACLE A KIEV »

Les autorités ukrainiennes pro-occidentales ont relancé mardi, juste après une visite du vice-président américain Joe Biden, l’ »opération antiterroriste » contre les séparatistes pro-russes en Ukraine, auparavant suspendue pour Pâques.

Le ministère a fustigé ce qui devient selon lui « une nouvelle règle (…) évidente », soulignant que l’opération terroriste avait été lancée le 13 avril après une visite à Kiev du chef de la CIA John Brennan et qu’elle avait été relancée après celle de M. Biden.

Ces déclarations font écho à celles du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à la chaîne de télévision RT. « L’opération avait été déclenchée immédiatement après la visite à Kiev de John Brennan (et) il est clair qu’ils ont choisi le moment de la visite du vice-président américain pour annoncer (sa) reprise », a-t-il déclaré ce mercredi. « Je n’ai aucune raison de ne pas croire que les Américains dirigent ce spectacle de la manière la plus directe », a ajouté M. Lavrov.

LA RUSSIE MENACE D’INTERVENIR « SI SES INTERETS SONT MENACES »

La Russie répondra si ses intérêts sont attaqués en Ukraine, de la même manière qu’ils l’avaient été en Géorgie en 2008, ce qui avait mené à une intervention armée, a aussi affirmé ce mercredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. « Si nos intérêts, nos intérêts légitimes, les intérêts des Russes étaient attaqués directement, comme par exemple ils l’avaient été en Ossétie du Sud (républiques autonomes séparées en 1991-92 de la Géorgie), je ne vois pas d’autre manière que de répondre, dans le respect du droit international », a expliqué M. Lavrov à la chaîne télévisée RT.

« Une attaque contre les citoyens russes est une attaque contre la Russie », a-t-il ajouté.

En 2008, une guerre éclair avait opposé la Russie à la Géorgiese – Tbilissi étant l’agresseur (ce que ne disent pas les médias de l’OTAN) – à l’issue de laquelle Moscou a reconnu l’indépendance de deux républiques séparatistes pro-russes séparées de ce petit pays du Caucase, l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie.

Ces déclarations font aussi suite à l’annonce par les autorités de Kiev de la reprise de l’opération « antiterroriste » contre les séparatistes de l’Est de l’Ukraine, quelques heures seulement après le départ du vice-président américain Joe Biden, en visite officielle.

Luc MICHEL

_________________________

Luc MICHEL /

PROFIL Facebook  https://www.facebook.com/luc.michel.505

Twitter  https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE Facebook  https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

Website  http://www.lucmichel.net/

 

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.