# PCN-INFO / CRIMES DE GUERRE : A GAZA COMME A SLAVIANSK (NOVOROSSIYA), ON BOMBARDE LES POPULATIONS CIVILES AU PHOSPHORE BLANC !

PIH - FB phosphore blanc (2014 06 12) FR

Fabrice BEAUR pour PCN-INFO / 2014 06 12 /
Avec Correspondance locale (Donetsk) – lucmichel.net – PCN-SPO /
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Les forces armées de la Junte bandériste de Kiev ont de nouveau bombardé la banlieue de la ville de Sloviansk. Dans le village de Semenovka précisément. La particularité de ce bombardement est l’utilisation de bombes au phosphore selon le chef des brigades populaires de défense.

Ces bombardement ont eu lieu et dans la nuit et en journée. Il y a non seulement des preuves matérielles mais également des vidéos de tout cela. En effet, les fragments trouvés sur les lieux des tirs et la lumière aperçue sont typiques des munitions contenant du phosphore blanc.

LE PHOSPHORE BLANC : C’EST QUOI ?

L’utilisation de ces munitions contre des civils, ainsi que les frappes aériennes contre des cibles militaires dans des zones civiles, ont été interdites par la Convention de Genève de 1983 « sur l’interdiction ou la limitation de l’emploi de certaines armes classiques qui peuvent être considérées comme produisant des effets traumatiques excessifs ou comme frappant sans discrimination. »

Qu’est-ce que le phosphore blanc ?
Une munition qui lors de sa combustion peut créer une température d’environ 2500 degrés. La zone de couverte des obus au phosphore blanc peut atteindre plusieurs centaines de mètres carrés. Cette munition peut causer des blessures extrêmement graves et douloureuses ou provoquer une mort lente et douloureuse. Lorsque cette substance est en contact avec la peau, elle cause un préjudice irréparable – la chair est brûlée jusqu’à l’os. Lorsqu’il est inhalé, le mélange de carburant brûle les poumons.

CRIMES DE GUERRE !

C’est cette arme, interdite donc par les conventions internationales et dont l’utilisation est considérée comme un crime de guerre, qui a été utilisée par les USA au Vietnam, en Irak (à Falloudja plus spécialement) et dernièrement à Gaza par Israël. Aujourd’hui, c’est au tour de la ville de Slaviansk, dans le Nord de la République populaire de Donetsk, de subir ces bombardements au phosphore blanc.

A Gaza comme à Slaviansk, les forces d’occupation utilisent les mêmes armes contre les populations civiles. Et l’impérialisme US est à chaque fois le protecteur des autorités qui font usages de ces armes horribles et dont la fonction est bien de semer le chaos, la destruction et non la simple élimination/neutralisation de l’ennemi comme pendant toute guerre.
Non, il s’agit bien d’une arme de haine, une arme de massacre et de génocide.

FB

https://www.facebook.com/beaur.fabrice

This entry was posted in # XIV. TRIBUNES DE MES AMIS EDITORIALISTES, * Français and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.