# PCN-SPO/LE BATAILLON AZOV: LE VRAI VISAGE DES NEONAZIS DE KIEV!

PCN-SPO - Bataillon Azov en Ukraine (2014 07 21) FR

PCN-SPO / 2014 07 21 /

avec Il Giornale – Europäischer Widerstand – lucmichel.net/

Qui sont vraiment ces néonazis au service de la Junte de Kiev ?

Que BHL, le Likudnik à passeport français, n’a pas vu …

Que l’oligarque Kolomoïski, à la double nationalité israélienne, finance …

Dans l’Emission spéciale ‘CRASH D’AIR MALAISIA’ – coproduite avec AFRIQUE MEDIA TV et EODE-TV – et qui a été diffusée pour la première fois ce vendredi soir (18 juiilet), Luc MICHEL a aussi expliqué qui étaient vraiment les hommes de la Junte de Kiev, arrivés au pouvoir par le putsch de Février 2014. Mettant en cause l’utilisation de mercenaires et de bataillons néonazis – comme le sinistre ‘bataillon Azov’ – et leur financement par des oligarques comme Igor Kolomoïski, le grand rival de Porochenko.

Il avait déjà donné aussi sur LA VOIX DE LA RUSSIE les mêmes informations à plusieurs reprises au cours des derniers mois  …

* Voir l’émission complète sur le Website Vimeo d’EODE-TV :

https://vimeo.com/101242725

Selon IL GIORNALE (Rome, 21 juillet 2014), « des mercenaires de France, de Suède, de Finlande et de pays baltes font partie du bataillon spécial Azov », chargé de réprimer la révolte populaire qui a éclaté en Ukraine suite au renversement du président Ianoukovitch le 22 février dernier. Le bataillon est financé par l’oligarque et gouverneur de Dniepropetrovsk, Igor Kolomoïski, inculpé de crimes de guerre par le Parquet de Russie.

Luc MICHEL avait expliqué déjà aussi sur la Radio LA VOIX DE LA RUSSIE la nature de ces bataillons spéciaux et aussi la présence massive de mercenaires en Ukraine, dans l’entourage des oligarques …

* Lire « GLI UOMINI NERE » sur le site de Il Giornale :

http://www.ilgiornale.it/static/reportage/ucraina/uomini_neri.htm

MAIS le journal italien s’est fait avoir.

Car pour le reportage, les Chefs d’AZOV ont un peu lissé leur image.

Pour comprendre, les emblèmes qu’ils arborent sont :

- La RUNE DU LOUP, qui fut le logo du ‘Parti National Social d’Ukraine’, fondé par Andrii Paroubii, l’actuel chef du ‘conseil national de sécurité’ ukrainien et commandant de la ‘Garde Nationale’. En 2004, dans le cadre d’un accord électoral avec le Bloc Timochenko, le parti a changé de nom en ‘SVOBODA’, correspondant du FN lepéniste jusqu’au milieu 2013. Les Jeunesses de Svoboda ont toujours la Rune du Loup pour embème.

Et précision encore, la Rune du Loup était aussi la logo de la DIVISION SS ‘DAS REICH’ (celle qui a notamment commis le crime de guerre d’Oradour en France en juin 1944).

- Le second emblème d’AZOV, est le LABYRINTHE SOLAIRE (en forme d’araignée), le « soleil noir ». Celui-ci était l’emblème ésotérique de l’AHNENERBE, l’institut de recherches de la SS, condamnée collectivement comme organisation criminelle à Nuremberg en 1947.

Alors BHL, toujours pas vu de nazis en Ukraine ?

KH / PCN-SPO

PCN-SPO - Bataillon Azov en Ukraine (2014 07 21) FR 2

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.