# PCN-SPO / ALERTE INFO ROUGE / CRIMES DE GUERRE DE KIEV AU DONBASS : FOSSES COMMUNES, EXECUTIONS DE PRISONNIERS, DE CIVILS ET DE FEMMES, PRELEVEMENTS D’ORGANES

PCN-SPO - crimes de masse au donbass (2014 09 24) FR

PCN-SPO avec Correspondances au Donbass et à Paris /
2014 09 24 /

Alexandre Zakharchenko, président de la DNR, confirme que des indices flagrants de prélèvement d’organes sont visibles sur les cadavres retrouvés dans des fosses communes à Nyzhnia Krynka. Il confirme aussi des rapports existant comprenant des témoignages de soldats ukrainiens concernant les trafics d’organes au sein de l’armée de Kiev.
Comme jadis les maffieux de l’UCK albanaise au Kosovo, eux aussi enfants chéris des USA et de l’OTAN …
Que fait la CPI ?
Pourquoi ‘Amnésie Internationale’, HRW et autres machines de propagande occidentale, agissant sous le masque d’ONG, se taisent-elles ???

Traduction rapide de l’article russe :
« Un examen détaillé des corps retrouvés dans les tombes de civils tués, qui ont été abandonnés au cours de la retraite des soldats ukrainiens, nous avons constaté que certains d’entre eux n’ont plus leurs organes internes. Cela est vrai pour le corps des femmes trouvées non loin de la mine « Kommunarka » près du village de Nyzhnia Krynka, et des civils tués par la Garde nationale trouvés dans les autres tombes.
Nous n’avons pas encore réussi à établir les circonstances dans lesquelles les organes ont été prélevés, mais sérieusement, vous ne pouvez envisager que deux options: soit les corps ont été gravement endommagés à la suite de blessures ou éventuellement sous la torture.
J’ai personnellement vu deux de ces sépultures: la poitrine a été coupé et l’abdomen déchiré. Ce sont les effets de la chirurgie ou de blessure. »
https://www.youtube.com/watch?v=B_IXTihKBD4

PCN-SPO
________________________
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.