# PCN-SPO / POUTINE ORDONNE LA PROLONGATION JUSQU’EN JUIN 2016 DE L’EMBARGO CONTRE LES PAYS OCCIDENTAUX

PCN-SPO - CART. guerre des sanctions (2015 06 24) FR

Caricature « Le deuxième effet sanctions » (à droite le Rouble russe)
Cartoons de Sputnik News.

PCN-SPO avec Sputnik News / 2015 05 24 /
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

« Nous l’avons déjà dit à plusieurs reprises: dans les sanctions,
il y a un principe, la réciprocité, et c’est notre approche »
- Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin (ce 22 juin)

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné ce mercredi la prolongation jusqu’en juin 2016 de l’embargo sur la plupart des produits alimentaires décrété par Moscou contre les pays occidentaux (et qui frappe principalement l’UE) en réponse aux sanctions économiques à son encontre. « Le gouvernement s’est adressé à moi pour la prolongation des mesures que nous avons prises en réponse aux actions » des pays occidentaux, a affirmé M. Poutine, selon un communiqué du Kremlin. « Nous prolongeons nos mesures de représailles pour un an, à commencer d’aujourd’hui », a-t-il ajouté.

L’Union européenne a prolongé mardi, jusqu’à fin janvier 2016, les lourdes sanctions économiques décrétées contre la Russie et sur ordres de Washington, pour son « rôle présumé dans le conflit en Ukraine ». Ces sanctions, qui frappent des pans entiers de l’économie russe, dont les secteurs des banques, de la défense et du pétrole, empêchés de se financer sur les marchés européens, arrivaient à expiration fin juillet. Elles avaient été décrétées il y a près d’un an par les Européens après le retour de la Crimée à la Russie, également accusée de « soutenir les combattants séparatistes dans l’est de l’Ukraine en leur fournissant des armes et en y déployant ses troupes régulières ».

En réponse, Moscou avait introduit en août 2014 un embargo sur la plupart des produits alimentaires en provenance des pays qui appliquent des sanctions à son encontre, qui affecte particulièrement les agriculteurs de l’UE. « Nous l’avons déjà dit à plusieurs reprises: dans les sanctions, il y a un principe, la réciprocité, et c’est notre approche », avait déjà prévenu ce lundi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Signe du succès des contre-offensives russes, et avant même la décision de Poutine de ce mercredi, l’euro et le dollar ont continué à baisser face au rouble, en dépit de la prolongation des sanctions contre la Russie jusqu’au 31 janvier 2016, indiquaient dès lundi les données de la Bourse de Moscou.

PCN-SPO / with Sputnik News

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.