# LUCMICHEL. NET/ KAZAKHGATE : VERS UN SCANDALE D’ETAT IMPLIQUANT LE PARTI LIBERAL BELGE MR ET SES RESEAUX AFRICAINS !

B9710939486Z.1_20170127092324_000+GL38DODHO.1-0.png

Les complaisances coupables pour les mafieux du Kazakhgate
ne doivent pas occulter les réseaux libéraux au cœur d’une « Françafrique à la belge » !

Luc MICHEL/ 2017 02 15/

« La Sûreté de l’Etat disposait bel et bien d’éléments reliant Patokh Chodiev et Alijan Ibragimov à la mafia lorsqu’elle a donné son feu vert aux demandes de naturalisation des intéressés, a indiqué mercredi Guy Rapaille, président du comité R, l’organe de contrôle des services de renseignement, devant la commission d’enquête Kazakhgate » .

LES PROTECTIONS DU MR ONT SERVI A PASSER OUTRE A LA LOI …

« Devant ceux-ci, le patron du comité R a maintenu sa position, à savoir que la Sûreté avait bel et bien en sa possession des éléments reliant les Kazakhs à la mafia ce qui ne l’a pas empêché de délivrer un avis « Rien à signaler » pour leur demande de naturalisation. »

* Lire sur LLB :
Kazakhgate: La Sûreté de l’Etat disposait d’éléments reliant les Kazakhs à la mafia
http://www.lalibre.be/actu/politique-belge/kazakhgate-la-surete-de-l-etat-disposait-d-elements-reliant-les-kazakhs-a-la-mafia-58a45da0cd702bc31933bd7e

AU CŒUR DU SCANDALE /
LE PARTI LIBERAL MR, SES RESEAUX ET SES AFFAIRISTES

Derrière ce qu’on appelle en Belgique sans rire des « dysfonctionnements » (sic), il y a des personnalités placées au sommet de l’état :

En cause le président du Sénat MR d’alors, De Deckers.
Impliqués dans le dossier l’actuel président du MR Chastel et le ministre MR Reynders. « On se situe certes dans la grande périphérie du Kazakhgate. Mais le dossier de naturalisation de Goulnora Chodieva, l’épouse de Patokh Chodiev, qui est lui au cœur de cette affaire de trafic d’influence, illustre les présumées connexions politiques du milliardaire belgo-ouzbek (…) Le nom d’un jeune député apparaît aussi dans le dossier Chodieva : celui d’Olivier Chastel, aujourd’hui président du MR. », commente La Libre.

* Lire sur LLB :
Olivier Chastel apparaît dans le dossier de naturalisation de l’épouse de Patokh Chodiev
http://www.lalibre.be/actu/politique-belge/olivier-chastel-apparait-dans-le-dossier-de-naturalisation-de-l-epouse-de-patokh-chodiev-589e228fcd703b9815240eb8

Pour rappel, le MR, parti libéral francophone, est le parti de Charles Michel, le premier ministre fédéral belge, et de son père et mentor l’ex Commissaire européen Louis Michel (l’homme qui a déstabilisé les Grands-Lacs avec son complice le dictateur rwandais Kagamé pour le compte des américains).

LE KAZAKHGATE ET SON VOLET CONGOLAIS …
AUSSI AU CŒUR D’UNE « FRANCAFRIQUE A LA BELGE »

Evoquant le « dirty business » du MR en Afrique, Le Vif-L’Express (édition belge de l’hebdo parisien) écrivait qu’« Il ne faudrait pas sous-estimer la place que l’Afrique a prise dans les tripes et les jeux de pouvoirs des libéraux. Elle leur offre une cour de récré plus grande que la Belgique et peut-être le sentiment d’encore peser, un peu, sur les affaires du monde. Ils y ont développé des relations qu’il serait, certes, hardi de comparer avec celles que la « Françafrique » entretient avec ses anciennes colonies mais elles reposent quand même sur un maillage étroits de liens d’affaires et de connivence philosophique ».

Trois choses encore à noter pour appréhender le Kazakhgate dans toute sa dimension :

- Bien avant le scandale du Kazakhgate, Le Vif-L’Express consacrait donc un dossier retentissant aux « réseaux du MR en Afrique », réseaux de business louches. L’hebdo belge évoque « les liens très particuliers que certains libéraux ont noués avec l’Afrique. Plusieurs réseaux s’y croisent, certains à la lisière de la politique et des affaires » et « la chasse gardée du clan Michel- Wavre, fief des businessmen actifs au Congo ». A noter que le parti libéral belgo-flamand VLD (de l’ex premier ministre fédéral Duterme) est lui aussi très impliqué en Afrique, « de l’autre côté de la frontière linguistique, le patriarche Herman De Croo ne fait pas mystère de ses liens avec le Congo ».

- Le Kazakhgate a un volet en RDC, qui implique un dossier de corruption à la Loterie nationale congolaise et la multinationale belgo-suisse Duferco …

- Et le mentor du MR Louis MICHEL est très impliqué dans ce qui reste du business belge au Katanga, dans l’ombre de l’homme d’affaire belgo-zélandais George Arthur Forrest, « qui s’est taillé un empire au Katanga ».

AU CENTRE DU KAZAKHGATE … LE CONGO

L’hebo belge sortait son dossier à l’occasion du premier volet du Kazakhgate concernant la RDC, impliquant un autre particrate dirigeant du MR, Serge Kubla … L’ancien ministre wallon de l’Economie et ex-bourgmestre de Waterloo était inculpé pour corruption, après avoir remis de l’argent liquide (20 000 euros) à Chantal Muzito, la femme de l’ancien Premier ministre congolais Adolphe Muzito de passage à Bruxelles. Le monde libéral est décidément bien petit !

* Lire sur Le Vif-L’Express :
Les réseaux africains du MR
http://www.levif.be/actualite/belgique/les-reseaux-africains-du-mr/article-normal-371221.html

Vous avez dit scandale d’état ?

… UN MOT ENCORE SUR MON ACTION EN AFRIQUE
QUI DERANGE CES RESEAUX

J’ai développé à partir de 2015 une grande action sur les dossiers du Burundi et de la RDC (via mes réseaux, Afrique Media TV et mon groupe multimedia), où je suis vite devenu très influent. A l’époque du net, des réseaux et médias sociaux, de l’info alternative et de la guerre médiatique, le monopole des médias de l’OTAN a été brisé et nos médias font jeu égal avec eux !

J’ai aussi donné un grand coup de pied dans deux fourmilières :

- premièrement celle des réseaux américains chargés du soi-disant « printemps africain » (dont parmi les premières cibles figuraient Kinshasa et Bujumbura), les fondations Söros et autres NDI,
- deuxièmement celle des réseaux belgicains libéraux dans la région des Grands-Lacs.

Ma grande tournée politique de avril-juin 2016 en Afrique francophone, largement médiatisée, où j’ai été reçu en audience officielle au nom de mon organisation panafricaine PANAFRICOM par quatre présidents et de nombreux vice-présidents, ministres et speakers parlementaires, dont les présidents Nkurunziza (Burundi) et Kabila (Congo), a été insuportable à tous ces gens.

A suivi une grande campagne internationale de « Michelbashing » (dépassant en violence et en médiamensonges celle lancée au printemps 2014 en Europe, après que j’aie organisé avec mon Ong EODE le monitoring du référendum d’autodétermination de Crimée, à la grande fureur de l’OTAN et de l’OSCE), notamment sur tous les grands médias de l’OTAN coalisés (Libération, Monde Afrique de Söros, Deutsche Welle, et des centaines de médias européens et « africains »). Ont suivi aussi des actes discrets destinés à me nuire (avertissement à des ambassadeurs africains, persécutions policières en Belgique, protestation du représentant de l’UE pour les Grands-Lacs). Le gouvernement belgicain, avec sa lâcheté habituelle, est aussi intervenu pour me faire expulser par son vieux complice Kagamé de Kigali (où j’étais avec un visa rwandais régulier) lors du XXVIIe Sommet de l’UA …

* Comprendre les réseaux libéraux que je dérange au Burundi, Rwanda et RDC :
Lire sur le Website Archives-Afrique Centrale
http://archives-afriquecentrale.com/tags/le-vif-l-express-les-reseaux-africains-du-mr-belgique-kubla-michel

Luc MICHEL
_____________________________
SUIVEZ AUSSI LUC MICHEL SUR TWITTER !
* Luc MICHEL PCN
@LucMichelPCN
* Allez vous abonner !
https://twitter.com/LucMichelPCN

2017-02-15_173245 d923a1cd49d67d6633a438d7be2e6443

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.