# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ REVOLUTION DE COULEUR EN CHINE (I) : APRES LE TEST DE HONG-KONG, VERS UNE ‘REVOLUTION DE COULEUR’ EN CHINE CONTINENTALE ?

LM.GEOPOL - Revolution de couleur   en chine I (2017 10 01) FR  1

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/

Luc MICHEL pour EODE/

Flash géopolitique – Geopolitical Daily/

2017 10 01/

Bien que ses efforts pour instaurer la démocratie dans les pays du Proche-Orient se soient avérés destructeurs, Washington ne renonce pas à son idée de faire la même chose en Chine. Et après le test de la « révolution des parapluies » à Hong-Kong, les généraux de Trump, au pouvoir à Washington, rêvent d’un nouveau Tien An Nem …

I-

LA MISE EN PLACE DES RESEAUX POUR L’ORGANISATION D’UNE « REVOLUTION DE COULEUR » EN CHINE CONTINENTALE

Washington est même prêt à financer à hauteur de 1,5 million de dollars chaque projet visant à lutter pour l’établissement de la démocratie dans ce pays. Le Bureau de la démocratie, des droits de l’Homme et du travail du département d’État américain envisage d’accorder une somme de 1,5 million de dollars à ceux qui feront la promotion de la primauté du droit, de la société civile et de la liberté d’expression en Chine, annoncent les médias russes.

 

Le département d’État est prêt à examiner « des projets qui, à long terme, devraient contribuer directement au renforcement de la sécurité et de la stabilité, ainsi qu’à la protection des intérêts américains dans la région». En même temps, ces projets doivent proposer des « approches nouvelles et efficaces pour promouvoir les droits de l’homme en Chine ». Les futurs combattants de la démocratie stipendiée « devront accorder une attention particulière à la lutte pour l’indépendance du système judiciaire chinois, à l’assistance aux populations vulnérables ainsi qu’au respect des droits des travailleurs conformément aux normes internationales ».

Pékin avait déjà réagi à des accusations similaires de Washington. Ainsi, en mars 2017, le Conseil des affaires de l’État de la République populaire de Chine avait publié un rapport intitulé «de la situation des droits de l’Homme aux États-Unis en 2016». Ses auteurs constataient que les autorités américaines, qui critiquaient les autres pays, ignoraient «la situation terrible» des droits de l’Homme dans le leur. «Au total, il s’est produit environ 58.100 incidents avec l’utilisation d’armes, dont 385 cas de fusillades de masse, qui ont fait 15.000 morts et 30.600 blessés», indique le document.

DU « PRINTEMPS ARABE » A UN FUTUR « PRINTEMPS CHINOIS » …

Les experts chinois ont également rappelé quel était le prix des « réalisations démocratiques » américaines dans les pays du Proche-Orient. « Les États-Unis qui ont accusé à maintes reprises d’autres pays de violations des droits de l’Homme, ne cessent de tuer délibérément des civils innocents. Du 8 août 2014 au 18 décembre 2016, les États-Unis ont effectué 7.200 frappes aériennes en Irak et 5.800 en Syrie, Le nombre de leurs victimes civiles varie de 4.600 à 6.100 personnes », informe le rapport.

II-

TEST GRANDEUR NATURE A HONG-KONG :

LA « REVOLUTION DES PARAPLUIES »

Dès octobre 2014, j’analysais le dessous des cartes de la jacquerie étudiante de Hong-Kong. J’expliquait que derrière on retrouvait les organisateurs habituels des « révolutions de couleur » à l’Est (depuis 2000) et du pseudo « printemps arabe » (depuis 2011) : les réseaux Otpor/Canvas, le NED américaine et surtout Söros (le financier des révolutions de couleur et de ‘Occupy Wall-street’), un des conseillers d’Obama. Il était clair que les USA voulaient déstabiliser la Chine …

* Voir mon analyse-flash sur AFRIQUE MEDIA :

sur PCN-TV/ HONG-KONG:

UNE REVOLUTION DE COULEUR DE PLUS

sur https://vimeo.com/109342616

Ces changements de régime, orchestrés par des spécialistes de la subversion au bénéfice des USA, sont nés dans la Yougoslavie du président Milosevic en 2000. Depuis elles ont essaimé dans toutes l’Europe de l’Est, notamment en Géorgie et Ukraine. Elles ont échoué au Belarus contre Lukashenko et en Russie contre Poutine. Elles ont aussi gagné l’Amérique Latine contre Chavez et puis Maduro. Et elles ont connu une version moyen-orientale avec le soi-disant « printemps arabe » et africaine, le pseudo « printemps africain ». Sans oublier les divers « Occupy » aux USA et en Union Européenne, et la « Purple Revolution » contre Trump, organisés par le sinistre Söros, l’un des financiers de ces « révolutions » avec ses réseaux « Open Society », pour des raisons liées à des confrontations internes au sein des oligarchies financières internationales …

Dans mon émission LE GRAND JEU GEOPOLITIQUE, j’avais analysé la version chinoise des « révolutions de couleur » avec « Occupy Honk-Kong » et la soi-disant « révolution des parapluies ». Une déstabilisation qui visait Pékin et fait la Une de l’actualité depuis septembre 2014.

* Voir sur EODE-TV & AFRIQUE MEDIA/

LE GRAND JEU (Saison I – 5). OCCUPY HONG-KONG.

REVOLUTION DE COULEUR EN CHINE

sur https://vimeo.com/114919746

(Sources : Luc Michel – EODE Think Tank – AFP)

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

* PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily

https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :

WEBSITE http://www.lucmichel.net/

PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/

TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN

* EODE :

EODE-TV https://vimeo.com/eodetv

WEBSITE http://www.eode.org/

LM.GEOPOL - Revolution de couleur   en chine I (2017 10 01) FR  2 LM.GEOPOL - Revolution de couleur   en chine I (2017 10 01) FR  3 LM.GEOPOL - Revolution de couleur   en chine I (2017 10 01) FR  4

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.