# LUCMICHEL. NET/ CATALOGNE. MADRID CHOISIT LA REPRESSION BRUTALE (IV) : LE PRESIDENT CATALAN PUIGDEMONT REFUSE LA FAUSSE ‘JUSTICE’ ESPAGNOLE …

Puigdemont 4

Luc MICHEL/En Bref/ 2017 11 03(IV)/
Puigdemont veut se livrer à la justice belge, « la vraie », « pas à la justice espagnole » !
Le ministre-président destitué catalan Carles Puigdemont a indiqué vendredi à Bruxelles, dans une interview exclusive à la RTBF, vouloir se livrer « à la vraie justice (de Belgique), mais pas à la justice espagnole ». Il dit ne pas avoir fui mais il était selon lui impossible de bien préparer sa défense en Espagne. M. Puigdemont a dénoncé l’action « extrêmement barbare » du gouvernement du Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, qu’il accuse d’être à la manoeuvre dans les derniers événements qui ont conduit en prison plusieurs membres de son équipe. Ce faisant, M. Puigdemont a également lancé un appel au « dialogue politique », la « seule solution », selon lui, permettant de sortir de l’impasse.
Il faut « faire de la politique, ce que M. Mariano Rajoy ne fait jamais », a indiqué Carles Puigdemont, qui a eu des mots très durs pour le Premier ministre espagnol. « Il a utilisé le procureur général, les tribunaux, la police, même les entrepreneurs », a-t-il dénoncé. « Ce n’est pas normal que nous risquons 30 ans de prison pour avoir » agi avec un mandat de « l’électeur », a poursuivi le ministre-président destitué. C’est « extrêmement barbare, on ne peut pas parler de démocratie si on doit jouer avec ces règles du jeu. J’ai été élu. A quoi servent les élections? La volonté des citoyens catalans a été annulée de façon illégale par le gouvernement de Mariano Rajoy », a-t-il ajouté.
Puigdemont s’est disposé à être candidat aux élections catalanes du 21 décembre, convoquées par Madrid, avec la possibilité de mener campagne depuis la Belgique, chose possible dans un monde globalisé. « On veut les conditions les plus normales possibles, pas un gouvernement en prison. (Il faut que) ces élections soient neutres, indépendantes, normales », a-t-il énoncé.
Plusieurs chefs de file de la N-VA ont rappelé ces derniers jours les liens qui les unissent à la cause indépendantiste catalane. Evoquant le risque d’un procès inéquitable en Espagne, le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration Theo Francken n’avait pas exclu que M. Puigdemont puisse demander l’asile en Belgique. Le président de la N-VA Bart De Wever a indiqué qu’on ne laissait pas tomber un ami. Le ministre-président flamand Geert Bourgeois a dénoncé le mandat d’arrêt visant M. Puigdemont et fustigé l’enfermement de dirigeants démocratiquement élus.
* Lire sur :
(attention Média de l’OTAN ! Lire avec esprit critique …)
LUC MICHEL/ ЛЮК МИШЕЛЬ
_____________________________
Luc MICHEL / Люк МИШЕЛЬ /
PAGE OFFICIELLE FACEBOOK https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel
LM OFFICIAL INTERNATIONAL FAN CLUB
This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS, # ARTICLES BY LANGUAGE, * Français and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.