# LUCMICHEL. NET/ ECOLOGIE RADICALE/ LE GRAND SHOW DE LA COP23 (II) : DES OBJECTIFS INSUFFISANTS ET DES PROGRES TROP LENTS POUR SAUVER LE CLIMAT

LM.NET - ECOLO cop23 II objectifs   trop lents (2017 11 11) FR

Luc MICHEL/ 2017 11 11/

La COP23, à nouveau un grand show médiatique pour rien ?

Des mesures partielles, trop peu, trop lentes …

« Nous devons réduire de manière drastique les gaz à effet de serre et extraire des milliards de tonnes de dioxyde de carbone de l’atmosphère si nous voulons épargner un cataclysme climatique à nos enfants », avertit le scientifique James Hansen. « Cette réalité est ignorée par les gouvernements du monde entier », déplore James Hansen, qui s’était fait connaître il y a 30 ans en tirant la sonnette d’alarme à propos du réchauffement climatique devant le Congrès des Etats-Unis. Le scientifique de 76 ans, qui a dirigé jusqu’en 2013 l’Institut Goddard d’études spatiales de la Nasa, et sa petite-fille de 18 ans, Sophie Kivlehan, qui poursuit en justice le gouvernement américain, l’accusant d’aggraver le problème, ont délivré ce message cette semaine à la conférence de l’ONU sur le climat à Bonn.

Réunis jusqu’au 17 novembre, des milliers de diplomates, originaires de 196 pays, négocient encore les détails de l’élaboration des règles d’application de l’accord, conclu en 2015 à Paris et qui doit entrer en vigueur en 2020. La communauté internationale s’est engagée à contenir la hausse du thermomètre « bien en deçà de 2°C » par rapport à la période pré-industrielle et à poursuivre les efforts pour la limiter à 1,5°C.

La température mondiale a déjà grimpé d’un degré depuis cette période, entraînant une intensification des vagues de chaleur, des tempêtes et des sécheresses. L’objectif de 1,5°C « donne le bon élan, parce que si nous atteignons les 2°C, il est certain que nous perdrons notre littoral et nos villes côtières », alerte James Hansen. « La seule question est de savoir à quelle vitesse ».

LA CONCENTRATION DE DIOXYDE DE CARBONE (CO²) DANS L’ATMOSPHERE A ATTEINT UN NIVEAU RECORD, AVEC 403,3 PARTIES PAR MILLION (PPM), SOIT 145% DE CE QU’ELLE ETAIT A L’EPOQUE PRE-INDUSTRIELLE ET LE PLUS HAUT NIVEAU EN 800.000 ANS

La température à la surface de la Terre, la concentration de CO² dans l’atmosphère et le niveau des océans ont changé de manière synchronisée pendant des centaines de millions d’années, souligne-t-il.En 2016, la concentration de dioxyde de carbone (CO²) dans l’atmosphère a atteint un niveau record, avec 403,3 parties par million (ppm), soit 145% de ce qu’elle était à l’époque pré-industrielle et le plus haut niveau en 800.000 ans, selon l’Organisation météorologique mondiale. Même les scénarios les plus optimistes prévoient que ce chiffre va continuer à augmenter pendant des décennies.

Quelle est la limite acceptable pour le climat ?

Selon le Giec, le groupe d’experts dont les travaux sur le climat font autorité, le monde pourra « probablement » rester sous le seuil des 2°C si le niveau de CO² ne dépasse pas 450 ppm d’ici à 2100.

Mais pour James Hansen, avec un tel niveau, le monde court au désastre !

Selon ses calculs, « la fonte des glaces du Groenland et de l’Antarctique pourrait faire monter de plusieurs mètres le niveau des océans d’ici à 2100 ». « La dernière fois dans l’histoire de la Terre que la concentration de CO² était de 450 ppm, le niveau de la mer était plus élevé de 25 mètres », relève-t-il.

INQUIETANTES PREVISIONS ‘VISIONNAIRES’

 

Pour lui, la concentration en CO² ne devrait pas dépasser 350 ppm.

« Hansen relève avec justesse que de nombreuses conséquences du changement climatique surviennent plus tôt et sont plus importantes que ce à quoi nous nous attendions », souligne Michael E. Mann, directeur du Earth System Science Center à l’université d’Etat de Pennsylvanie. Les prévisions qu’il a faites dans le passé « se sont révélées visionnaires et nous l’ignorons à nos risques et périls », ajoute-t-il.

Selon Hansen, « même si l’humanité réussit à inverser la courbe des émissions bien plus tôt qu’on ne l’imagine actuellement, ce ne serait pas assez rapide pour ramener le niveau de la concentration de CO² à 350 ppm d’ici à la fin du siècle ». « Il faudrait pour cela extraire 150 milliards de tonnes de CO² de l’atmosphère », soit plus de dix fois le montant actuellement émis tous les ans », précise-t-il. La technologie pour réaliser cette opération n’existe pas pour l’instant.

Comme James Hansen, sa petite-fille, étudiante aux Etats-Unis, se préoccupe de l’état de la planète. Avec une vingtaine d’autres jeunes, elle a attaqué en justice le gouvernement fédéral américain, l’accusant de « négligence climatique ». « Nous avons des droits constitutionnels et ces droits sont violés », dénonce-t-elle.

Malgré ses sombres prophéties, James Hansen ne cède pas au désespoir, et continue à militer notamment pour une taxe sur les énergies fossiles.

VOIR MES ANALYSES DES COP 21 ET 22

Sur EODE-TV/

URGENCE ECOLOGIQUE ET CLIMATIQUE (I)/

LUC MICHEL: COP21. LE BILAN USURPE

sur https://vimeo.com/192270325

Et sur EODE-TV/

URGENCE ECOLOGIQUE ET CLIMATIQUE (II)/

LUC MICHEL: COP22. ENTRE OPTIMISME BEAT ET MENACE DU CLIMATOSCEPTIQUE TRUMP

sur https://vimeo.com/192271351

LM

* Ma position pour l’Ecologie radicale (Deep Ecology) :

Lire sur LUC MICHEL/ ЛЮК МИШЕЛЬ/

LA NATURE A DES DROITS … L’ÉCOLOGIE RADICALE ET MOI !

http://www.lucmichel.net/2017/03/31/luc-michel-la-nature-a-des-droits-lecologie-radicale-et-moi/

_____________________________

Luc MICHEL / Люк МИШЕЛЬ /

PROFIL FACEBOOK https://www.facebook.com/LUC.MICHEL.PCN

TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE FACEBOOK https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

WEBSITE http://www.lucmichel.net/

BLOG http://www.scoop.it/t/luc-michel-le-blog

LM OFFICIAL INTERNATIONAL FAN CLUB

https://www.facebook.com/groups/LUCMICHEL.OfficialFanClub/

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.