# LUCMICHEL. NET/ LUC MICHEL EN DEBAT SUR LE WEBSITE ‘LES 7 DU QUEBEC’ : ‘SYRIE, D’UNE GUERRE À L’AUTRE L’AGRESSION NE CESSE PAS!’ …

LM.NET - 7QUEBEC débat turquie en syrie (2018 01 15)

Le très influent site québecquois (une gauche marxiste, mais ouverte) publie ce  13 janvier 2017 l’analyse géopolitique prévisionnelle du géopoliticien Luc MICHEL (Parties I –II – III) sur « la nouvelle et seconde guerre en Syrie, qui continue la première qui se termine » (*). Ou comment …

* A lire sur Les 7 du Québec :

http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-invites/syrie-dune-guerre-a-lautre-lagression-ne-cesse-pas/

LE DEBAT OUVERT PAR ‘LES 7 DU QUEBEC’ :

Que dit le site québecquois ?

« L’étude de Luc Michel est en trois parties que nous  publions  à la suite  ci-dessous.  Nous prenons note que trois positions se confrontent. Ici, Luc Michel soutient que le gouvernement de Turquie  est favorable à un État Kurde fantoche qui s’étendrait du Nord de l’Irak jusqu’à la Méditerranée en passant par le nord de la Syrie (Rojava). De nombreux observateurs pensent au contraire que le gouvernement d’Ankara ne peut tolérer à sa frontière sud une entité Kurde – même fantoche et au service des puissances impérialistes occidentales -. On se rappellera l’EI-DAESH et Al-Qaida  qui, aussitôt constitués, ont échappé en partie au contrôle de leur maître.  Enfin,  Le ROCML lui, prétend que la création du Grand Kurdistan ne doit rien aux puissances impérialistes et que les travailleurs Kurdes démontrent ainsi leur autonomie en se dotant d’un État nationaliste-chauvin Kurde (sic) pour le bénéfice de leur bourgeoisie nationale. http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs/le-peuple-kurde-et-les-peuples-opprimes-du-moyen-orient-a-la-conquete-de-leurs-droits-nationaux-et-democratiques-par-leurs-propres-forces/ À chacun de nos lecteurs de confronter les arguments des uns et des autres à travers les dix textes que nous avons rassemblés sur le sujet sur notre webmagazine. »

# LES PRECISIONS DE LUC MICHEL

SUR LE ‘GRAND JEU SYRIEN’ DU NOUVEAU SULTAN ERDOGAN

Depuis mon analyse sur l’alliance entre Ankara et Washington contre Damas en Syrie, beaucoup de nouvelles infos ont été publiées et mon analyse présentée inexactement. Je ne soutiens pas du tout « que le gouvernement de Turquie est favorable à un État Kurde fantoche qui s’étendrait du Nord de l’Irak jusqu’à la Méditerranée en passant par le nord de la Syrie ».  La question est infiniment plus complexe. Je reviens donc sur le sujet …

LA CONTRADICTION INTERNE DE L’ALLIANCE AMERICANO-TURQUE

La question centrale est la contradiction entre :

- la position turque en Syrie, qui appuie de facto les USA pour démembrer la Syrie,

- et l’hostilité d’Ankara à un état de facto kurde en Syrie, soutenue par l’Administration Trump.

C’est d’une part la raison de l’opportunisme d’ Erdogan, qui entend, à la fois :

- défendre son projet géopolitique néo-ottoman – une Grande-Turquie, basée sur le panturquisme ou pantouranisme – qui passe par une Syrie éclatée et, inévitablement,  l’Alliance américaine  -,

- et ses intérêt stratégiques immédiats, le refus d’un état kurde solide (j’insiste sur solide et partant viable) sur ses frontières.

D’où les coups de poker d’Erdogan, ses évolutions opportunistes. C’est la contradiction interne de l’Alliance américano-turque !

COMMENT ANKARA ENTEND RESOUDRE CE DILEMME ?

Mais précisément le Bataille d’Idlib agit comme un révélateur de ce double objectif d’Ankara:

- Utilisation des djihadistes « dits modérés » du Tahrir al-Sham (ex Jabbat al-Nosra, al-Qaida en Syrie), qui sont aussi soutenus par Washington, et hostilité à l’offensive de Damas, soutenue par les Russes et les Iraniens, vers Idlib ;

- Tentation des turcs à contrôler définitivement Idlib et à étendre leur domination vers Alep. Précisément pour empêcher un Etat de facto Kurde viable allant jusqu’à la Méditerranée. Car Erdogan est un maître de la duplicité levantine et des entités kurdes faibles, du type bantoustans, ne le gêne nullement. Et Erdogan avait de bonnes relations avec le Kurdistan autonome d’Irak.

Pour examiner les données stratégiques du dossier, en allant au fond des choses …

* Voir sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/

SYRIE D’UNE GUERRE A L’AUTRE (IV):

sur http://www.lucmichel.net/2018/01/15/luc-michels-geopolitical-daily-syrie-dune-guerre-a-lautre-iv-la-contradiction-interne-de-lalliance-americano-turque-en-syrie-et-le-dilemme-dankara/

LM

(*) Titre original : SYRIE D’UNE GUERRE A L’AUTRE (I – II – III),

Par Luc MICHEL sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY.

.

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.