# LUCMICHEL. NET/ COMMENT L’AIDE HUMANITAIRE SERT D’ARME POLITIQUE AUX OCCIDENTAUX (I) : QUAND LES USA DE TRUMP FRAPPENT LES PALESTINIENS DANS LA MISERE ET DESTABILISENT LA REGION …

LM.NET - Chantage humanitaire I usa   palestine (2018 01 17) FR

Luc MICHEL/ 2018 01 17/

Avec AFP – Reuters/

Les Etats-Unis réduisent drastiquement leurs financements au profit des réfugiés palestiniens. Des réfugiés créés directement par la politique israélienne soutenue par Washington …

Selon des responsables de haut-rang à Washington, le Président américain Trump projette de « réduire la première contribution de cette année apportée à l’Agence pour l’Aide et le Développement de l’ONU (UNRWA) par plus de la moitié, soit 60 millions de $ en moins sur 125 millions ». L’Administration Trump se préparent à suspendre l’apport de dizaines de millions de dollars à l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens, en coupant leur contribution annuelle par plus de la moitié, voire peut-être entièrement et en faisant des dons supplémentaires conditionnés par «  des changements majeurs au sein de l’organisation », selon des responsables américains. Le Président Donald Trump n’a pas pris de décision finale, mais semble probablement vouloir n’envoyer que 60 millions de $ sur les 125 millions prévus par le premier versement à l’Agence d’Aide et du Travail de l’ONU, selon les responsables, qui n’ont pas été autorisés à débattre publiquement du sujet et sont demeurés anonymes.

LE CHANTAGE COMME ARME POLITIQUE

Les contributions livrées à l’avenir à l’agence, qui est sous le coup de vives critiques de la part d’Israël, » feront la démonstration de changements significatifs dans les opérations réalisées », ont-ils dit, ajoutant « qu’une des suggestions envisagées requerrait que les Palestiniens reprennent d’abord les négociations de paix avec Israël ». Le Département d’Etat a déclaré dimanche que « la décision est encore soumise à réévaluation. Il y a encore des délibérations en cours ». La Maison Blanche n’a pas immédiatement répondu aux questions sur le sujet.

L’Administration a finalement annoncé sa décision ce mardi. Le projet visant à suspendre une partie de cet argent est approuvé par le Secrétaire d’Etat Tex Tillerson et le Secrétaire à la Défense James Mattis, qui l’ont proposé comme « un compromis » avec les exigences de mesures beaucoup plus drastiques demandées par Nikki Haley, ambassadrice à l’ONU, mais surtout militante ultra-sioniste liée à l’AIPAC (le lobby pro-israélien aux USA) et au Likoud, d’après ces responsables.

Haley souhaite « l’arrêt total du versement d’argent américain, jusqu’à ce que les Palestiniens reprennent les négociations de paix avec Israël », qui sont gelées depuis des années. Mais Tillerson, Mattis et d’autres disent « qu’un arrêt de toute l’assistance risque d’exacerber l’instabilité générale au Moyen-Orient, notamment en Jordanie, qui héberge des centaines de milliers de réfugiés palestiniens et qui est un partenaire stratégique des Etats-Unis ».

COMMENT LA DECISION DE TRUMP VA DESTABILISER ENCORE PLUS TOUT LE PROCHE-ORIENT

Les Etats-Unis sont le donataire le plus important de l’agence, délivrant près de 30% de son budget total. L’agence est focalisée sur l’apport de soins de santé, d’enseignement et de services sociaux aux Palestiniens sur la rive ouest du Jourdain, à Gaza, en Jordanie, en Syrie et au Liban. Des centaines de milliers de Palestiniens, soit ont fui devant l’armée israélienne, soit ont dû abandonner leurs maisons au cours de la guerre avec Israël, en 1948. Un vaste nettoyage ethnique. D’environ moins de 650.000 réfugiés de ce conflit à l’époque, ils seraient aujourd’hui, estimés à entre 5 et 7 millions, avec leurs descendants bénéficiant du même statut. Ils sont essentiellement éparpillés à travers toute la région.

Stopper ou réduire brutalement la contribution américaine risque de paralyser ou de réduire drastiquement le travail de l’UNRWA, mettant une grosse pression sur la Jordanie et le Liban, ainsi que sur l’Autorité Palestinienne. Gaza serait certainement très grièvement impactée. Certains responsables, y compris des Israéliens, avertissent que « cela pourrait rapprocher le peuple du mouvement radical Hamas, qui contrôle Gaza ».

Les Etats-Unis ont donné 335 millions de $ en 2016 et étaient sur le point de proposer une contribution du même ordre cette année ; le premier versement devait se faire ce mois-ci. Mais, à la suite d’un tweet crû de Trump – pyromane qui a mis le feu à la Palestine avec sa décision sur Jérusalem – sur l’aide aux Palestiniens, le Département d’Etat a opté pour l’attente d’une décision politique formelle avant d’envoyer le premier de ces 125 millions de $. « Nous leur versons des centaines de millions de $ par an et nous ne recevons pas la moindre considération ni respect », mentionnait-il. « Mais si les Palestiniens ne veulent plus de négociations de paix, alors pourquoi devrait-on leur verser ces sommes mirobolantes à l’avenir ? »

LUC MICHEL/ ЛЮК МИШЕЛЬ/

_____________________________

Luc MICHEL / Люк МИШЕЛЬ /

PROFIL FACEBOOK https://www.facebook.com/LUC.MICHEL.PCN

TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE FACEBOOK https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

WEBSITE http://www.lucmichel.net/

BLOG http://www.scoop.it/t/luc-michel-le-blog

LM OFFICIAL INTERNATIONAL FAN CLUB

https://www.facebook.com/groups/LUCMICHEL.OfficialFanClub/

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.