#LUCMICHEL. NET/ « LES SANCTIONS AMÉRICAINES SONT DIRIGÉES CONTRE LE PEUPLE RUSSE » (AMBASSADE RUSSE AUX ETATS-UNIS)

LM.NET - Sanctions élites russes (2018 04 07) FR

Luc MICHEL/ 2018 04 07/

* Un chantage transformé en sanctions par Washington,

qui n’a rien à voir avec l’actu (Skripal et cie),

et que j’avais dénoncé dès septembre 2017 !

Les nouvelles sanctions américaines décrétées contre des hommes d’affaires et des entreprises russes sont « dirigées contre le peuple russe », a affirmé ce vendredi l’ambassade russe aux Etats-Unis. « On nous dit que ces mesures ne sont pas dirigées contre le peuple russe. Elles le sont », a affirmé l’ambassade sur sa page Facebook, dénonçant un « nouveau coup porté aux relations russo-américaines ».

« Sont désormais sanctionnés les patrons russes ayant refusé de jouer selon le scénario de Washington », a poursuivi l’ambassade, qui estime que les Etats-Unis ont « réalisé un nouveau pas dans la destruction de la libre entreprise et de la concurrence ». « Dans ces sanctions, nous voyons le désir des Etats-Unis de diviser la société russe. Mais cela ne marchera pas. Sous la pression extérieure, le pays s’est toujours rassemblé autour de son leader », a-t-elle ajouté, rappelant la très large réélection de Vladimir Poutine à un quatrième mandat mi-mars.

Les nouvelles sanctions américaines visent 38 personnes et entreprises qui s’ajoutent aux 24 déjà ciblées mi-mars en réponse à une soi-disant « ingérence électorale et à plusieurs cyberattaques » dont est accusée sans preuves la Russie. Parmi les personnes ciblées figurent des « oligarques » proches du Kremlin et leurs entreprises, de hauts responsables russes et la société chargée des exportations d’armements de Moscou, Rosoboronexport.

« AFFAIBLIR LA RUSSIE ET SON ECONOMIE »

Le président de la Douma, la chambre basse du Parlement russe, Viatcheslav Volodine, a de son côté estimé que les sanctions américaines « ont pour but l’affaiblissement de la Russie et de son économie ». « C’est une mesure néfaste et insensée, qui ne mènera nul part. Cette méthode consistant à mettre la Russie sous pression ne donnera jamais de résultats. Mais elle aboutira à une détérioration de relations déjà difficiles », a abondé Piotr Tolstoï, vice-président de la Douma.

Le patron du géant russe des hydrocarbures Gazprom, Alexeï Miller, visé par les sanctions américaines, a réagi en assurant que son intégration à la liste noire signifiait qu’il « faisait tout comme il faut ». Egalement sanctionné, Andreï Kostine, le patron de VTB, la deuxième banque russe, a estimé qu’il y « aura des désagréments » à cause de la décision de Washington, mais que la Russie « va les surmonter ».

UN CHANTAGE AUX ELITES ECONOMIQUES RUSSES QUE JE DENONCAIS EN SEPTEMBRE DERNIER …

En quoi consistait le chantage et la longue préparation des sanctions ?

Voici ce que j’annoncais en septembre 2017 :

« Les observateurs doivent prêter attention à la Loi adoptée par le président américain Donald Tramp, dans le but de « contrer l’agression des gouvernements iranien et russe ». Dans toute la Russie, dans les 180 jours (jusqu’au début de février 2018), il s’agit d’identifier les oligarques russes les plus influents et les personnes les plus actives dans les activités de politique étrangère. En outre, « le président américain doit exiger que le gouvernement russe retire les troupes des territoires d’Abkhazie, de Donbass, de la Crimée et de la Transnistrie, puis transfère le contrôle des frontières aux autorités de la Géorgie, de l’Ukraine et de la Moldavie, respectivement ». Ni plus ni moins !

Ainsi, il a été donné à l’élite financière-politique et économique 180 jours (jusqu’au 2 février) pour la réflexion et la fuite des avoirs. C’est un ultimatum pratique, pour que certains se distancient du «régime de Poutine», pour d’autres simplement de quitter le Kremlin. Les informations nécessaires ont été collectées depuis longtemps. Après le 2 février 2018, la persécution commencera selon les «lois américaines». Pour ainsi dire, le cadeau du bon « oncle Trump » au premier stade de la campagne électorale présidentielle russe. L’agenda coïncide ! (…)

Quelle est la portée de la loi sur les sanctions, signée par Trump ? Cela signifie que les Américains, après avoir adopté cette loi, ont brûlé tous les ponts et tous les vaisseaux derrière eux. Les Américains ne seront pas en mesure de donner un coup de barre arrière, sinon ce sera leur défaite. Les conditions intransigeantes, imposées par les États-Unis aux oligarques russes, doivent être remplies sans alternative. La guerre c’est la guerre ! »

* Lire sur :

LA GUERRE C’EST LA GUERRE, SALE TEMPS POUR LES ELITES COMPRADORES EN RUSSIE !

sur http://www.lucmichel.net/2017/09/06/luc-michel-%D0%BB%D1%8E%D0%BA-%D0%BC%D0%B8%D1%88%D0%B5%D0%BB%D1%8C-%D0%B2%D0%BE%D0%B9%D0%BD%D0%B0-%D0%B5%D1%81%D1%82%D1%8C-%D0%B2%D0%BE%D0%B9%D0%BD%D0%B0-la-guerre-cest-la-guerre-sale/

LUC MICHEL/ ЛЮК МИШЕЛЬ/

_____________________________

Luc MICHEL / Люк МИШЕЛЬ /

PROFIL FACEBOOK https://www.facebook.com/LUC.MICHEL.PCN

TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE FACEBOOK https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

WEBSITE http://www.lucmichel.net/

BLOG http://www.scoop.it/t/luc-michel-le-blog

LM OFFICIAL INTERNATIONAL FAN CLUB

https://www.facebook.com/groups/LUCMICHEL.OfficialFanClub/

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.