#CE MERCREDI MATIN 2 MAI 2018 SUR AFRIQUE MEDIA/ SUR ‘LIGNE ROUGE’ : LUC MICHEL ANALYSE LA CRISE CONSTITUTIONNELLE AU GABON

AMTV - LIGNE ROUGE LM gabon crise   (2018 05 02)

Vers 07h30 (Douala/Yaoundé/Malabo)

et 07H30 (Bruxelles/Paris/Berlin)

Luc Michel en Duplex EODE-TV avec Malabo

depuis Bruxelles

AFRIQUE MEDIA

* en STREAMING sur http://lb.streamakaci.com/afm/

* WebTV sur http://www.afriquemedia-webtv.org/

CE MATIN AU SOMMAIRE DE ‘LIGNE ROUGE’, LA GRANDE MATINALE D’AFRIQUE MEDIA DE CE 2 MAI  2018 …

THÈME.

« LA COUR CONSTITUTIONNELLE DISSOUT LE PARLEMENT GABONAIS »

Au Gabon, la Cour constitutionnelle a décidé, ce lundi 30 avril, de dissoudre l’Assemblée et de faire démissionner le gouvernement car la date limite pour organiser les élections législatives n’a pas été respectée. Les autorités gabonaises avaient jusqu’à fin avril pour le faire, c’est à dire jusqu’à ce soir. Dans cette situation de blocage, la Cour constitutionnelle décide de frapper fort. « C’est un véritable séisme politique qui vient de se produire dans le pays. Les décisions de la Cour constitutionnelle sont sévères », dit RFI. L’Assemblée nationale est dissoute. Entre temps, le Sénat a été désigné pour assurer l’intérim de l’Assemblée nationale.

« A la surprise générale, Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle, a sorti la chicotte » (dixit toujours RFI) : « les pouvoirs de l’Assemblée nationale prennent fin dès la notification de la présente décision aux autorités publiques, dont le président de l’Assemblée nationale. Dans le souci d’assurer le fonctionnement régulier des pouvoirs publics, le pouvoir législatif sera représenté par le Sénat. » Impossible pour les députés de continuer de siéger alors que leur mandat est épuisé depuis deux ans, a expliqué la Cour constitutionnelle.

La Cour a aussi décidé de sanctionner le gouvernement pour avoir été incapable d’organiser les élections législatives. Le gouvernement est donc obligé de démissionner. Le président de la République est prié de nommer un gouvernement de transition qui aura pour mission d’organiser les élections législatives. Ce même gouvernement, après les élections législatives, sera obligé aussi de démissionner. Dans l’intervalle, puisque l’Assemblée nationale ne sera pas disponible, le gouvernement ne pourra pas répondre devant le Sénat. Il ne répondra uniquement que devant le président de la République.

Pour réagir à cette décision, une partie de l’opposition est actuellement en conclave pour préparer sa réaction. Mais d’ores et déjà, des voix s’élèvent et demandent l’intervention du chef de l’Etat.

LUC MICHEL ANALYSE LA CRISE CONSTITUTIONNELLE AU GABON

Le Géopoliticien Luc MICHEL (patron de EODE Think-Tank) répondra aux questions essentielles sur le Gabon :

* Comment expliquer cette crise constitrutionnelle au Gabon ?

* On compare parfois le report des élections au Gabon à celui de la RDC. Est-ce justifié ?

* Le Gabon et le Congo Kinshasa vivent-ils des situations similaires ?

AFRIQUE MEDIA / EODE-TV

__________________________

* Allez « Liker »

AFRIQUEMEDIA.pageofficielle

Sur : https://www.facebook.com/AFRIQUE.MEDIA.TV

* Le BLOG DES COMITES AFRIQUE MEDIA

‘JE SUIS AFRIQUE MEDIA’

http://www.scoop.it/t/je-suis-afrique-media

* Retrouvez nous sur Facebook …

GROUPE OFFICIEL AFRIQUE MEDIA TV

(Plus de 121.000 membres ! Administré par

les COMITES AFRIQUE MEDIA et Luc Michel)

https://www.facebook.com/groups/afrique.media.groupe.officiel/

* Suivez l’actu de votre chaîne panafricaine sur

AFRIQUE MEDIA. LE BLOG

http://www.scoop.it/t/afrique-media-tv

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.