#LUC MICHEL CONFIDENTIEL/ FINANCEMENT DE DAECH : LES USA S’EMPARENT DU SCANDALE LAFARGE VIA LE FBI ET LE FONT DEBORDER EN BELGIQUE !

LM.CONFI - Lafarge II frere fbi   (2018 05 08) FR.doc (1)

Luc MICHEL/ 2018 05 08/

Avec LLB – L’Echo – Le Monde – Het Laatste Nieuws/

Le scandale Lafarge n’en finit pas de rebondir. Voici l’affaire qui déborde aux USA, où le FBI enquête, et en Belgique …

* Lire aussi :

L’AFFAIRE LAFARGE : AU CŒUR DU ‘SCÉNARIO DU DIABLE’ DES ÉTATS ET SERVICES OUEST-EUROPÉENS AVEC LES DJIHADISTES !

sur http://www.lucmichel.net/2018/04/23/luc-michel-confidentiel-laffaire-lafarge-au-coeur-du-scenario-du-diable-des-etats-et-services-ouest-europeens-avec-les-djihadistes/

Ce que ne disent pas les médias de l’OTAN :

Les USA, avec leurs lois à prétentions universelles, se sont emparés du dossier du Scandale Lafarge (cette firme française qui finançait Daech en Syrie, avec l’aval de la DGSE) et s’en servent dans le cadre de la double guerre économique (USA vs CEE-UE depuis le début des Années ’80) et financière (dollar vs euro) qu’ils mènent contre les économies ouest-européennes.

Le scandale déborde en Belqique, où est visé Albert Frère, la première fortune belge et son puissant holding, le ‘groupe Bruxelles-Lambert’ :

« Albert Frère dans le viseur du FBI pour ses liens dans le business de Lafarge avec l’Etat islamique », titre LLB ce 8 mai.

« Une enquête cible les liens entre les Cimenteries Lafarge qui font partie du holding GBL et l’État islamique. Le FBI a l’homme le plus riche de Belgique, le baron Albert Frère, 91 ans, dans le collimateur, écrivait le Laatste Nieuws hier matin. Ou plus précisément son holding, le Groupe Bruxelles Lambert (GBL) lequel détient des parts dans le groupe des Cimenteries Lafarge ». L’ECHO lui écrit que « Ces derniers jours, le holding des familles Frère et Desmarais a pourtant plutôt fait l’actualité sur le dossier Lafarge, avec des extraits de conversations téléphoniques entre ses dirigeants révélés par Le Monde et Mediapart » …

Que dit Le Monde (24 avril 2018) :

« Lafarge en Syrie : le rôle des actionnaires en question »

« La perquisition au siège de la holding GBL et l’audition de ses dirigeants révèlent des dysfonctionnements majeurs du cimentier, accusé de financement du terrorisme (…) Depuis l’ouverture de l’enquête sur des soupçons de financement de groupes terroristes par Lafarge en Syrie, sept cadres du cimentier, dont le PDG Bruno Lafont, ont été mis en examen. Mais la justice se demande si ces agissements n’ont pas été cautionnés par l’actionnaire principal, le Groupe Bruxelles Lambert (GBL), qui détenait 20 % des parts du cimentier à l’époque des faits et jouait un rôle actif dans la fusion en préparation avec le suisse Holcim » ….

LUC MICHEL/ ЛЮК МИШЕЛЬ/

CONFIDENTIEL

_____________________________

Luc MICHEL / Люк МИШЕЛЬ /

PROFIL FACEBOOK https://www.facebook.com/LUC.MICHEL.PCN

TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE FACEBOOK https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

WEBSITE http://www.lucmichel.net/

BLOG http://www.scoop.it/t/luc-michel-le-blog

LM OFFICIAL INTERNATIONAL FAN CLUB

https://www.facebook.com/groups/LUCMICHEL.OfficialFanClub/

LM.CONFI - Lafarge II frere fbi   (2018 05 08) FR.doc (2) LM.CONFI - Lafarge II frere fbi   (2018 05 08) FR.doc (3)

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.