# CE DIMANCHE 8 DECEMBRE 2019 SUR AFRIQUE MEDIA/ ‘LE DEBAT PANAFRICAIN’ (PARTIE 1) AVEC LE GEOPOLITICIEN LUC MICHEL : COMMENT L’ARROGANCE ET LE CYNISME DE MACRON ENFLAMMENT LE SENTIMENT ANTI-FRANÇAIS EN AFRIQUIE !

LM.ORG2 - instagramm 434b amtv

Vers 14h (Douala-Ndjaména-Malabo)
et 14h (Bruxelles-Paris-Berlin)
Présentation Guy Nfondop
Avec les panelistes invités ce soir
Luc MICHEL en Duplex EODE-TV depuis Bruxelles

* Thème de l’émission :
AFRIQUE/ SENTIMENT ANTI FRANÇAIS.
Emmanuel Macron convoque un sommet en France le 16 décembre prochain pour clarifier les conditions de la présence des soldats français au Sahel.

* Le géopoliticien Luc MICHEL :
BARKHANE EN CRISE.
LE CHANTAGE DU REGIME MACRON.
Comment le cynisme de Macron utilise à la fois la mort des 14 soldats français et la colère anti-française des africains pour faire chanter les pays du G5Sahel ?

* L’actu débattue :
« ANTI-TERRORISME.SAHEL. LA “CONVOCATION” DE MACRON PASSE MAL EN AFRIQUE » (COURRIER INTERNATIONAL)
Extrait : « Le président français a appelé les chefs d’État des pays du Sahel à clarifier leur position sur la présence militaire française dans la région. Une injonction qui suscite de vives réactions en Afrique et qui risque fort d’accentuer encore le sentiment anti-français. “Emmanuel Macron hausse le ton envers les chefs d’État africains”, pour le site d’information mauritanien Kassataya. “Macron convoque les chefs d’État du G5 Sahel”, assène Le Nigérien A Niamey. “Cette “invitation-convocation” va raviver le sentiment anti-français”, anticipe le sénégalais Rewmi. La presse africaine titre allègrement sur le discours du président français prononcé à l’issue du sommet de l’Otan à Londres, le 4 décembre dernier.
Sur un ton catégorique et sévère, Emmanuel Macron a exigé des présidents mauritanien, malien, burkinabé, nigérien et tchadien, composant la coalition militaire du G5 Sahel face aux groupes terroristes, “qu’ils clarifient et formalisent leur demande à l’égard de la France et de la communauté internationale. Souhaitent-ils notre présence ? Ont-ils besoin de nous ? Je veux des réponses claires et assumées sur ces questions.” Cette sortie intervient neuf jours après la mort de treize soldats français dans la collision de leurs hélicoptères durant une opération au Mali. Et ce alors que la présence de bases militaires françaises est de plus en plus décriée par les populations locales (…) Le numéro un français a conclu son propos en invitant le 16 décembre prochain les cinq chefs d’État africains concernés par l’opération Barkhane à une rencontre à Pau, ville du sud-ouest de la France et base du régiment de la plupart des treize soldats disparus. Une invitation qui (…) rappelle la Françafrique”

_____________________________
AFRIQUE MEDIA
* WebTV sur http://www.afriquemedia-webtv.org/
* AFRIQUEMEDIA.pageofficielle
sur https://www.facebook.com/AFRIQUE.MEDIA.TV
* GROUPE OFFICIEL AFRIQUE MEDIA TV
(Plus de 110.000 membres ! Administré par
les COMITES AFRIQUE MEDIA et Luc Michel)
sur https://www.facebook.com/groups/afrique.media.groupe.officiel/
*AFRIQUE-MEDIA-BRUXELLES
sur Instagramm @afrique.media.bruxelles
https://www.instagram.com/afrique.media.bruxelles/

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.