# LUCMICHEL. NET/ LE TEMPS DES ‘CORONA-DICTATURES’ (006) : QUAND LES ETATS ET LES INSTITUTIONS DU SECTEUR DE LA SÉCURITÉ TROUVENT ATTIRANTS LES POUVOIRS D’EXCEPTION ET D’URGENCE

LM.NET - CORONADICTATURES 006 occident

REVUE DE PRESSE
Avec LE TEMPS/ 2020 04 08/

Fionnuala Ni Aolain, rapporteure spéciale de l’ONU sur les libertés fondamentales dans la lutte antiterroriste, a une formule pour expliquer cet effet d’aubaine: «Les Etats et les institutions du secteur de la sécurité trouvent attirants les pouvoirs d’exception, car cela leur offre des raccourcis», expliquait-elle récemment lors d’une conférence publique. Au demeurant, la crise sanitaire globale que vit aujourd’hui la planète s’inscrit dans un contexte où cette tentation était déjà très répandue. Voici venir le temps des « corona-dictatures » …

* Voir sur LUC-MICHEL-TV/
LUC MICHEL/ LE DEBAT PANAFRICAIN 2020 03 22 :
VOICI VENIR LE TEMPS DES ‘CORONADICTATURES’
sur https://vimeo.com/399472517

# « LANGAGE MARTIAL » ET « PROGRESSION DU CORONAVIRUS, UN RÉVÉLATEUR DE L’ÉTAT DU MONDE ? »
(LE TEMPS, GENEVE, 3 AVRIL 2020)

Extrait 1 : « Du Chili à l’Irak, les manifestations qui remettaient en cause depuis des mois le pouvoir en place se sont tues, de gré ou de force, avec l’instauration d’un «état de catastrophe» qui donne des pouvoirs exorbitants à la police et aux forces de l’ordre. (…) L’insistance mise à présenter la menace de la pandémie comme une entrée en guerre, et à abuser ainsi du langage martial, a une conséquence claire: placer tout opposant potentiel dans le camp des «traîtres à la nation» et élargir d’autant la tolérance de la population à l’égard de mesures répressives. En Inde, où il s’agit pour le premier ministre Narendra Modi de tenir confinés quelque 1,4 milliard d’habitants, une décision de la Cour suprême oblige désormais les médias à ne relayer que les informations officielles à propos de la pandémie. Une mesure qui s’accompagne aussi de coups de bâton contre les habitants qui refusent de rester à la maison. »

« AUTRE PROCESSUS À L’ŒUVRE:
LA SUSPENSION DES PROCESSUS DÉMOCRATIQUES »

Extrait 2 : « En Bolivie, les élections présidentielles qui devaient décider de l’avenir du pays après le départ du président Evo Morales ont été repoussées du fait de la pandémie. En Israël, encore, où un Benyamin Netanyahou qui n’a pas réussi à former un nouveau gouvernement au terme de trois élections législatives, tenues coup sur coup, est aujourd’hui en voie de rester au pouvoir deux années supplémentaires. Il a il est vrai au préalable fait fermer les tribunaux du pays qui devaient notamment se pencher sur les inculpations de corruption à son encontre. »

___________________________

# LUC-MICHEL-TV
La chaîne du Géopoliticien Luc MICHEL :
Sur https://vimeo.com/lucmicheltv
Plus de 4.700 Vidéos !
videos, interviews, émissions, expertises TV, podcasts
+ interventions sur AFRIQUE MEDIA, PRESS TV, PCN-TV,
PARS TODAY, EODE-TV, PANAFRICOM-TV
Et RADIO ALGERIE

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.