# AFRIQUE MEDIA - AFRIQUE MOYEN-ORIENT MAGAZINE/ AU CŒUR DE LA NOUVELLE OPERATION DE DESTABILISATION DE LA GUINEE EQUATORIALE, LE PARLEMENT FRANÇAIS VOTE UNE LOI SPECIALE POUR DEPOUILLER MALABO !

AMTV - COURRIER oijectif 2023 contre malabo (2021 02 23)

Luc MICHEL (Bruxelles) et
Fabrice BEAUR (Sotchi)/ 2021 02 23/

* Ecoutez sur EODE-TV le Podcast :
Luc Michel décrypte la nouvelle offensive de déstabilisation contre la Guinée équatoriale
(l’objectif 2023)
sur https://vimeo.com/515518245

* Lire et Téléchargez en PDF
« AFRIQUE MOYEN-ORIENT MAGAZINE »
http://www.lucmichel.net/pdf/ENQUETE_EXCLUSIVE_AU_COEUR_DE_LA_NOUVELLE_OPERATION_DE_DESTABILISATION_DE_LA_GUINEE_EQUATORIALE.pdf

I-
OIBJECTIF 2023. COMMENT ON CIBLE A NOUVEAU MALABO

Commençons par rappeler ce qu’à été la déstabilisation de la Guinée-équatoriale. Cet Etat est sous déstabilisation permanente depuis le début du XXIe siècle. C’est un cycle ininterrompu de tentatives de Coups d’État, de tentatives de déstabilisations judiciaires – le volet équato-guinéen des soi-disant biens mal acquis à Paris – et enfin des campagnes permanentes de diffamation.

OBJECTIF 2023

Il y a quelques jours, le géopoliticien Luc MICHEL a réalisé deux entretiens pour deux émissions qui ont eu un important retentissement sur la chaîne panafricaine de TV Afrique Media et sur le Zoom Afrique de PressTV (1). Non seulement, il a annoncé la nature de la déstabilisation de la Guinée-équatoriale mais également qu’un nouveau Coup d’État était en préparation avec l’aide de mercenaires.

Nous disons « Objectif 2023 » et nous précisons que cette campagne qui vient de démarrer, a pour objectif cette année 2023, qui verra en Guinée Equatoriale la Présidentielle 2023 et la succession du Président Obiang Nguema Masogo. L’objectif 2023 expliqué c’est le sabotage de la transition « de velour » par le PDGE, le parti au pouvoir. Jeune Afrique (01 02 2021) est en aveux : « Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, 78 ans, a laissé entendre qu’il était prêt à prendre sa retraite à l’issue de son mandat. L’organisation de sa succession sera donc l’une des priorités du pouvoir pour l’année à venir, la prochaine présidentielle étant prévue pour 2023 »

LE VICE-PRESIDENT TEODORO MANGUE OBIANG NGUEMA CIBLE PERMANENTE

L’une des cibles principales de la déstabilisation est le vice-président de Guinée-équatoriale actuel, Teodoro Mangue Obiang Nguema, notamment dans le volet équato-guinéen de l’affaire des soi-disant biens mal acquis, qui est effectivement une opération politico-judiciaire menée par le Parquet français sur ordre du gouvernement et du Quai d’Orsay. La campagne continue celle des BMA contre le Vice-Président, présenté comme un « fils à papa ». Les médias aux orrdres ont mélangé Teodoro Mangue Obiang Nguema avec des fils très jeunes de personnalités africaines, sans mentionner qu il est vice-président de son pays et a 52 ans ! Ajoutons-y de soi-disant querelles de famille chez les Obiang fantasmées
Courrier International du 10 02 201 par exemple titre « Népotisme. En Afrique, ces enfants de présidents pourris gâtés » … Teodoro Mangue Obiang Nguema, c’est un homme de 52 ans, homme politique respectable et que certains à Paris essayent de faire passer pour un « Golden Boys » immature. C’est évidemment une sinistre farce. Rappellons simplement quelle est la vraie stature de celui qui a de fortes chances d’être le choix du PDGE pour succéder à la présidence de la République, qui est chargé des affaires de Défense et de Sécurité du pays, qui est l’interlocuteur des généraux chinois. Et qui a été reçu par Vladimir Poutine à Moscou l’année dernière (2).

UN NOUVEAU COUP MERCENAIRE ?

En ce début 2021, cette nouvelle campagne de déstabilisation médiatique se double d’un volet politico-militaire, avec les préparatifs d’organisation d’un nouveau Coup d’État de plus, avec des mercenaires soudanais et tchadiens.

CE QU’EST VRAIMENT LA GUINEE-EQUATORIALE

Il faut quand même rappeler ce qu’est vraiment la Guinée-équatoriale, en particulier l’émergence de la Guinée-équatoriale. Et pourquoi ce petit Etat est un Etat modèle au regard à la fois du néopanafricanisme, dont le président Obiang Nguema Mbasogo est l’héritier direct de Kadhafi, mais aussi comment économiquement et géopolitiquement ce pays est un modèle pour le reste de l’Afrique.

LA DESTABILISATION ECONOMIQUE

Jeune Afrique (01 02 2021) ose écrire : « Alors que Malabo prépare – déjà – l’échéance présidentielle de 2023, l’économie, très peu diversifiée, a gravement pâti des effets de la pandémie de Covid-19 »
Des sources diplomatiques s’insurgent contre cette désinformation : « la situation économique qu’ils disent « catastrophique », c’est en réalité un pays qui paye chaque mois ses fonctionnaires , qui est presque non endetté, un pays sans mendiants et affamés, un pays où l’Etat continue d’offrir le logement social, un pays qui a un service de santé qui fonctionne mieux que dans certains pays , un pays oú l’enseignement est gratuit, un pays avec un réseau routier goudronné a 90% …Toutes les informations qui circulent ne sont jamais vérifiées ni constatées avec les autorités. L’objectif ultime, c’est justifier les opération planifiées de coups mercenaires d’ici 2023 »

LES INTERETS PETRO-GAZIERS

Les intérêts pétroliers sont évidemment au premier plan de ce qui a été décrit comme » un eldorado pétro-gazier. Suite à la crise de l’effondrement du prix du baril de pétrole – dans le cadre de la guerre du pétrole opposant USA, Saoudiens et russes (3) -, « De manière générale, le gouvernement a adopté une position plus musclée à l’égard des sociétés qui obtiennent des licences mais ne respectent pas leurs obligations, de sorte que les tensions risquent de s’aggraver entre les entreprises et l’administration » (Jeune Afrique 01 02 2021).

Le rôle leader de Malabo dans le secteur du gaz avec les russes de Gazprom explique aussi cette campagne (Malabo a organisé le sommet des Etats producteurs de gaz en juillet 2019, avec les russes, les algériens et les iraniens) (4). « En matière de diplomatie, le pays continue de cultiver des liens avec la Russie et la Chine, qui partagent ses préoccupations quant à l’ingérence d’autres nations dans les affaires souveraines. Ces deux dernières s’intéressent de près au secteur des hydrocarbures, et une entreprise détenue à la fois par la Russie et la Guinée équatoriale est désormais active dans la cartographie des gisements de pétrole et de gaz dans le bassin du Rio Muni » (Jeune Afrique 01 02 2021) (5) …

II-
QUI SONT LES PROTAGONISTES DE CETTE NOUVELLE DESTABILISATION DE MALABO

Cette entreprise de déstabilisation, elle est possible grâce à deux réseaux :

* Le réseau américano-européen de George Sorös, dont le représentant en France l’avocat William Bourdon. Aux USA, le noyau dur est l’ONG Ecuatorial Guinea Justice, dont le porte-parole Tutu Alicante est une créature de Sorös (6).

* Et les anciens opposants équato-guinéens unifiés, c’est-à-dire Sévéro Moto le leader en Espagne du lobby néocolonial, et les gens de la CORED, enfin DES Cored, puisqu’à un moment donné celle-ci était éclatée en trois factions rivales, l’une en Espagne, l’une à Paris et à Londres et la troisième à Berlin (7) (8).

LE RETOUR DE L’OPPOSITION COMPRADORE

C’est le retour de l’opposition compradore, en particulier le retour de la Cored (de Paris et Londres), malgré son manque de crédibilité. « Le gens de la Cored disent ouvertement que Sorös va profiter du changement de présidence à Washington, pour que la nouvelle administration Biden s’intéresse au changements de régimes dans les pays Afrique Centrale et CEMAC, plus particulièrement la Guinée Equatoriale du President Obiang. Le Quotidien géopolitique de Luc Michel confirme cette analyse : « Depuis l’investiture de la nouvelle administration américaine, la situation en Afrique prend un nouveau tournant. Toute l’étendue du golfe de Guinée à l’air d’être la nouvelle cible occidentale, mais surtout les pays qui longent le golfe de Guinée ».

LES NOUVEAUX TRAITRES

A propos des gens de la Cored, vous parlez « d’opposition compradore ». Vous évoquez aussi de nouveaux traîtres à leur pays, notamment le mouvement dit « 3e République ».

Il y a aussi en effet des nouveaux traîtres (« mouvement » IIIe République, etc). « La France et l’Espagne cherchent un nouveau leader guinéen de l’opposition, disent nos sources confidentielles. Ils misent sur les Jeunes de IIIe République basés en Espagne et en France, on tente aussi de détourner le jeune Juan Carlos Angue Ondo, ancien Président de la Cour Suprême, donc la mère était ambassadrice à Madrid, mais n’est pas encore rentré à Malabo depuis ».

LES COMLPOTS MERCENAIRES

Venons-en à ce que nous dénonçons depuis plusieurs semaines avec un grand retentissement, à savoir les complots mercenaires. Et tout particulièrement un nouveau complot dont l’objectif est l’attaque du pays pour 2023. Les liens sont avérés avec le coup d’état de décembre 2017 (9). « Le rôle de la Cored, disent nos sources sécuritaires, est de présenter un plan d’infiltration de mercenaires et armes aux frontières du Gabon ». A Bangui, nos sources sécuritaires ajoutent que « Karim Mekassoua de Centrafrique fait partie des gens qui manigance dans les plans de déstabilisation de la Guinée Equatoriale. il a de contacts avec Salomon Abeso de la Cored ». L’ex président Bozizé joue un rôle aussi dans ce complot mercenaire, lien entre les mercenaires renégats du Tchad et du Soudan et les putschistes équato-guinéens (10).

LA VRAIE NATURE DES ONG DE ME BOURDON

Revenons aux réseaux de Sorös et Bourdon, qui nous parlent inlassablement de « lutte contre la corruption » et de « transparence ». Les ONG de William Bourdon par exemple Sherpa, Transparency International, Transparency France ou encore Anticor, sont loin d’être des chevaliers blancs et d’être exemplaires. Les ONG de Me Bourdon dans le collimateur de l’administration et du Fisc francais. Le Journal Du Dimanche du 14 février 2021 dénonce « Les méthodes douteuses d’Anticor, toujours en attente du renouvellement de son agrément » et précise que « L’opacité du financement de l’association anticorruption Anticor est dénoncée par certains de ses membres. L’agrément qui lui donne qualité à saisir la justice n’a toujours pas été renouvelé ».

Déjà en octobre 2018, le même Journal Du Dimanche s’interrogeait : « Sarkozy-Kadhafi : un intrus nomme sherpa » (…) « Immixtions illégales dans des procédures, principal donateur poursuivi pour délits financiers, non renouvellement d’agrément pour Sherpa », (…) « Comment l’avocat Bourdon de partie civile est un « lanceur d’alerte » (sic) devenu un « passager clandestin » du Dossier du Tripoligate, sur le financement libyen de l’ancien président, illégalement introduit dans l’instruction ? Comment l’agréation de Sherpa, lui permettant d’ester en Justice, n’a pas été renouvelée par la Chancellerie française, parce qu’un des principaux donateurs de l’Ong est poursuivi pour des délits financiers ? » (11).

III-
QUAND LE PARLEMENT FRANÇAIS VOTE UNE LOI SPECIALE DE SPOLIATION CONTRE MALABO

Venons-en aussi à ce que nous appelons « le complot de Maître William Bourdon », figure omniprésente dans toutes les tentatives de déstabilisation de la Guinée-équatoriale depuis 2004. C’est l’homme qui a notamment initié le volet équato-guinéen de l’affaire des soi-disant biens dit mal acquis en 2004. C’est le représentant de George Sorös en France. Mais c’est aussi, et il faut le souligner, un homme poursuivi par le Parquet de Malabo pour « tentative criminelle de déstabilisation du pays » (12).

COMMENT VOLER L’IMMEUBLE DE L’AVENUE FOCH APPARTENANT À MALABO ?

Par le projet de Loi de spoliation débattu et adopté ce vendredi au parlement français !

« Un véritable opération d’arnaque et de vol de l’Etat français, dit une de nos sources . Une loi sans base juridique car c’est une simple justification pour se l’approprier. La Guinée Equatoriale est propriétaire de son immeuble et le gouvernement français a créé les Ong pour réaliser cette opération ». Le monde du 19 02 2021, journal financé par la fondation sud-africaine OSIWA de Georges Sorös et Bill Gates (13), décrit cybiquement cette loi : « Les députés français votent pour la restitution des biens mal acquis aux populations spoliées (…) Le gouvernement promet, d’ici le passage du projet de loi au Sénat, d’améliorer la transparence et la traçabilité du mécanisme de redistribution des fonds confisqués par la justice française. Les députés français ont achevé, dans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 février, l’examen en première lecture du projet de loi « de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales ». A cette occasion, ils ont voté à l’unanimité un amendement du député M’jid El Guerrab, ex-La République en marche et désormais Agir ensemble, qui inscrit pour la première fois dans la loi le principe de la restitution des « biens mal acquis » à la population des pays concernés. Il s’agira de redistribuer, sous forme d’aide au développement, les fonds confisqués par la justice française lors d’une condamnation pénale dans le cadre d’une affaire de corruption, détournement de fonds ou autre prise illégale d’intérêts par une personne dépositaire de l’autorité publique d’un Etat étranger, chargée d’un mandat électif public ou d’une mission de service public ».

LE ROLE DU QUAI D’ORSAY ET DE L’ETAT FRANÇAIS DANS LA SPOLIATION

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat représentant le ministre des affaires étrangères lors des débats à l’Assemblée, s’est félicité d’une loi qui donne au Quai d’Orsay la gestion des fonds confisqués, « moment important », alors que le gouvernement s’était engagé « à ce que ce sujet puisse enfin trouver une solution par la loi ». Le texte voté laisse la main au Quai d’Orsay pour décider des modalités de cette restitution … »

DES CONSEQUENCES DPLOMATIQUES INCALCULABLES

Ce qui ne sera pas sans conséquences diplomatiques !
Nos sources insistent sur le fait que « Toute confiscation d’un bien de l’Etat équato-guinéen, ce qu’est l’immeuble du 42 Av. foch, va supposer la fermeture des missions diplomatiques dans les deux pays. Cette humiliation a duré trop longtemps ».

LUC MICHEL & FABRICE BEAUR

NOTES ET RENVOIS :

(1) Voir sur AFRIQUE MEDIA :
LUC MICHEL: OBJECTIF 2023. LA GUINEE EQUATORIALE CIBLE DE LA DESTABILISATION DU GOLFE DE GUINEE
sur https://vimeo.com/508307499
Et sur PRESS TV :
ZOOM AFRIQUE DU 7 FEV 2021/ LUC MICHEL: NOUVELLE OPERATION DE DESTABILISATION CONTRE LA GUINEE EQUATORIALE
sur https://vimeo.com/510748391

(2) Voir sur ECUATORIAL-GUINEA-TV : INTERVIEW DE TEODORO MANGUE OBIANG NGUEMA, VICE-PRESIDENT EQUATO-GUINEEN (PAR SPUTNIK, MOSCOU)
sur https://vimeo.com/389754297

(3) Voir sur PCN-TV/
GEOPOLITIQUE/ LUC MICHEL: LES GUERRES DU PETROLE, QUELLE DIFFERENCE ENTRE LE XXe ET LE XXIe SIECLE ? (SUR AFRIQUE MEDIA)
sur http://www.lucmichel.net/2020/02/14/pcn-tv-geopolitique-luc-michel-les-guerres-du-petrole-quelle-difference-entre-le-xxe-et-le-xxie-siecle-sur-afrique-media/
Et sur PCN-TV/
GEOECONOMIE & GEOPOLITIQUE: LUC MICHEL DECRYPTE LA CRISE DU PETROLE ET LES MUTATIONS DE SON ‘NOUVEAU MARCHE MONDIAL’
sur https://vimeo.com/208195737

(4) Voir sur LUC-MICHEL-TV :
LE SOMMET DU GAZ DE MALABO ET LA GEOPOLITIQUE DES HYDROCARBURES
sur https://vimeo.com/376033741
Et sur LUC-MICHEL-TV/ PODCAST/
LUC MICHEL: SOMMET DES ETATS PRODUCTEURS DE GAZ A MALABO (PODCAST POUR PRESS TV)
sur https://vimeo.com/458651881

(5) Voir sur AFRIQUE-MEDIA-WEBTV/
FACE A L’ACTUALITÉ: LA GUINÉE EQUATORIALE RENFORCE SES LIENS DE COOPERATION AVEC LA RUSSIE (4 fev. 2020, AVEC LUC MICHEL)
sur https://vimeo.com/390303724

(6) Voir sur PANAFRICOM/
LES RESEAUX AMERICAINS QUI VISENT MALABO. QUI VEUT DESTABILISER LA GUINEE EQUATORIALE ? (PARTIE 1)
sur http://www.lucmichel.net/2015/09/04/panafricom-les-reseaux-americains-qui-visent-malabo-qui-veut-destabiliser-la-guinee-equatoriale-partie-1/

(7) Voir sur ECUATORIAL GUINEA-TV/
LUC MICHEL: DESTABILISATION DE LA GUINEE EQUATORIALE. QUELS SONT LES RESEAUX ET LES HOMMES QUI CIBLENT MALABO
sur https://vimeo.com/221100491

(8) Voir sur PANAFRICOM-TV/
LUC MICHEL: DE QUOI LA CORED (PARTIE CIVILE AU PROCES DIT ‘DES BIENS MAL ACQUIS’) EST –ELLE RELLEMENT LE NOM ?
sur https://vimeo.com/222740551

(9) Voir sur ECUATORIAL-GUINEA-TV/
LUC MICHEL DIT TOUT SUR LES COMMANDITAIRES DU COUP TERRORISTE DE FIN DEC. CONTRE OBIANG NGUEMA MBASOGO
sur https://vimeo.com/260780910

(10) Voir sur CENTRAFRICA-NEWS. TV/
LUC MICHEL: QUAND BOZIZE ET SES MERCENAIRES CIBLENT MALABO APRES BANGUI ET YAOUNDE (ZOOM AFRIQUE)
sur https://vimeo.com/510144989

(11) Voir sur la WEBTV LA VOIX DE LA GUINEE EQUATORIALE/
FRANCE : DES ONG PAS SI TRANSPARENTES. SALE TEMPS POUR L’AVOCAT BOURDON, SHERPA ET TRANSPARENCY
sur http://www.lavoixdelaguineeequatoriale.tv/2019/10/11/webtv-la-voix-de-la-guinee-equatoriale-france-des-ong-pas-si-transparentes-sale-temps-pour-lavocat-bourdon-sherpa-et-transparency/

(12) Voir sur ECUATORIAL-GUINEA-TV :
SOROS LE MANIPULATEUR DE L’OMBRE CONTRE LA GUINEE EQUATORIALE (LUC MICHEL)
sur https://vimeo.com/231127218

(13) ENQUETES SUR LA DESTABILISATION DE L’AFRIQUE (IX) : PARIS – BRUXELLES – BUJUMBURA: COMMENT FONCTIONNENT LES MEDIAS FINANCES PAR SORÖS (LE CAS DU MONDE AFRIQUE ET D’IWACU) ?
sur http://www.lucmichel.net/2017/09/23/panafricom-enquetes-sur-la-destabilisation-de-lafrique-ix-paris-bruxelles-bujumbura-comment-fonctionnent-les-medias-finances-par-soros-le-cas-du-monde-afrique-et/

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.