# RADIO.LUCMICHEL/ LUC MICHEL SUR LA TABLE-RONDE DE PARS TODAY DU 23 09 2022/ LES EVOLUTIONS GEOPOLITIQUES EN AFRIQUE DU NORD

Ecoutez sur :
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-luc-michel-sur-la-table-ronde-de-pars-today-du-23-09-2022-les-evolutions-geopolitiques-en-afrique-du-nord-204479/

De quoi l’Amérique a-t-elle peur ? Que les drones, fusées éclairantes et autres armements israéliens injectés en masse au Maroc en échange de millions de dollars d’argent public marocain, ne soient pas à la hauteur, le jour J, face à un arsenal algérien performant ou cherche-t-elle un prétexte pour imposer des sanctions à Alger ? Les deux hypothèses pourraient être plausibles, d’autant que l’Algérie n’a pas cédé et ne cédera pas sur la production de gaz.

COMMENT SE FAIT-IL QUE LES ÉTATS-UNIS COMMENCENT PROGRESSIVEMENT A CHERCHER UN ALIBI POUR UN EMBARGO ECONOMIQUE SUR L’ALGERIE ?

« L’Algérie est dans le collimateur des États-Unis en raison des achats d’armes sophistiquées commandés par la junte au pouvoir à la Russie, renforçant davantage la machine de guerre russe en Ukraine, ce qui a incité le sénateur américain Marco Rubio, à demander au secrétaire d’État américain Antony Blinken, d’imposer des sanctions contre le régime algérien, conformément à la loi « Punir les ennemis de l’Amérique avec des sanctions 2017″, rapporte Sahel Intelligence.

Cette loi autorise le président américain à imposer des sanctions aux parties impliquées dans des transactions importantes avec des responsables de la défense ou du renseignement du gouvernement russe.Les achats d’armes de plusieurs milliards de dollars commandés à l’instigation du chef d’état-major de l’armée algérienne, le général Chengriha, suscitent l’inquiétude outre-Atlantique. Dans une lettre adressée jeudi 15 septembre à Antony Blinken, le sénateur Marco Rubio a fait part au secrétaire d’État de sa « grande préoccupation concernant les achats de défense en cours » entre l’Algérie et la Russie.En vertu de la section 231 de la loi de 2017, le président américain peut imposer des sanctions à l’Algérie, a souligné Marco Rubio, rappelant que le chef de la Maison Blanche a délégué cette autorité au secrétaire d’État, en consultation avec le secrétaire au Trésor.

Akram Kharief, journaliste et analyste politique, et Luc Michel, géopoliticien, s’expriment sur le sujet.

* RADIO.LUCMICHEL

https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/

* LUCMICHEL-TV

https://vk.com/lucmicheltv

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.