# PCN-SPO / USA: LE LOBBY ANTI-RUSSE SE DECHAINE CONTRE SNOWDEN ACCUSE D’AVOIR ETE ‘AIDÉ PAR UNE PUISSANCE ÉTRANGÈRE’

PCN-SPO - Snowden agent de l'étranger (2014 01 19) FR

 KH pour PCN-SPO /

Avec AFP – RIA Novosti / 2014 01 20 /

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Nouvel épisode dans le scandale de la NSA, le feuilleton du Big Brother à la sauce yankee. Le Lobby anti-russe se rue en défense de la NSA et attaque Snowden sous la ceinture …

Au moment exact où Washington et ses valets de l’UE se déchaînent contre la nouvelle Loi ukrainienne sur les « agents de l’étranger » (voir le dernier édito de Luc MICHEL), ces attaques démontrent la duplicité des occidentaux …

Lire :

https://www.lucmichel.net/2014/01/19/lucmichel-net-ukraine-russie-comment-les-medias-de-lotan-obeissent-aux-lobbies-anti-russes-et-vous-mentent/

DOUBLE LANGAGE À WASHINGTON SUR LE SCANDALE DES ÉCOUTES DE LA NSA …

Après avoir promis une NSA « plus respectueuse des libertés », Obama avait une fois de plus dénoncé Snowden. Le président américain Barack Obama avait déclaré vendredi qu’il faudrait peut-être « des années » avant de mesurer pleinement l’ampleur des dégâts provoqués par les révélations d’Edward Snowden.

Des élus américains ont exprimé dimanche leurs soupçons qu’Edward Snowden « ait agi avec l’aide d’une puissance étrangère », lorsque cet ancien analyste du renseignement a dévoilé des pans entiers des programmes de surveillance par les Etats-Unis.

LE LOBBY ANTI-RUSSE DERRIERE LES NOUVELLES ATTAQUES CONTRE SNOWDEN « AGENT DE L’ETRANGER » …

Derrière ces attaques, le puissant lobby anti-russe aux USA, dont fait partie notamment le vice-président Joe Biden ou les influents sénateurs Mc Cain et Lieberman …

« Je pense que nous devrions répondre à des questions intéressantes, ce qui nous conduirait certainement à croire que les Russes ont eu, au moins en partie, quelque chose à voir » avec l’affaire des fuites de Snowden, a déclaré Mike Rogers, président de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants. « Tout, depuis la manière dont il a préparé sa fuite, son itinéraire, jusqu’à la façon dont il a abouti rapidement à Moscou », où il est désormais réfugié, conduit à s’interroger, a ajouté l’élu républicain sur CBS.

La « grande majorité » des informations dévoilées par Snowden n’ont, selon M. Rogers, « rien à voir avec le programme de la NSA (l’agence de renseignement américaine, ndlr) mais tout à voir avec nos capacités militaires, l’armée de Terre, la Marine, l’armée de l’Air… ».

Il a estimé, dans une seconde interview sur NBC, que « ce n’était pas le fruit du hasard s’il avait fini à Moscou sous la direction du FSB », l’agence de sécurité russe. « Je pense qu’il a été aidé par d’autres », a abondé Michael McCaul, président de la commission sur la Sécurité intérieure de la Chambre. Le républicain a indiqué sur la chaîne ABC qu’il ne croyait pas que « M. Snowden se soit réveillé un matin avec les moyens de faire tout ça tout seul ».

Dans cet entretien mené depuis Moscou, l’élu a précisé qu’il ne pouvait pas affirmer « avec certitude » que la Russie était impliquée. Mais « je crois qu’il (Snowden) a été formé », a-t-il dit.

Le président américain Barack Obama a déclaré vendredi qu’il faudrait peut-être « des années » avant de mesurer pleinement l’ampleur des dégâts provoqués par les révélations d’Edward Snowden. « La défense de notre nation dépend en partie de la fidélité de ceux auxquels nous avons confié les secrets de notre pays », a fait valoir M. Obama, qui n’a pas voulu s' »attarder sur les motivations ou les actions » de l’ancien consultant de la NSA…

KH

_____________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Ce contenu a été publié dans * Français, # ACTU / BREAKING NEWS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.