# PANAFRICOM/ AU CŒUR DE LA FRANCAFRIQUE : L’EMPIRE DES BOLLORE COTE FRANCE ET COTE AFRIQUE

PANAF - LM & PN empire bollore (2015 08 03) FR

Luc MICHEL & Pierre Claver NKODO

pour PANAFRICOM/ 2015 08 03/

Avec PANAFRICOM-TV – AFRIQUE MEDIA – NHM Magazine/ https://www.facebook.com/panafricom

https://vimeo.com/panafricomtv

* Voir sur PANAFRICOM-TV

l’intervention de Luc MICHEL dans l’émission « Le Mérite Panafricain » :

L’EMPIRE FRANCO-AFRICAIN DES BOLLORE/ LUC MICHEL SUR AFRIQUE MEDIA TV (31 JUILLET 2015)

Sur https://vimeo.com/135315840

* Lire l’article de Pierre Claver NKODO, éditeur de NOUVEAUX HORIZONS MAGAZINE (Cameroun) et Secrétaire régional de PANAFRICOM pour le Cameroun :

VINCENT BOLLORE OU QUAND UN HOMME REPRESENTE EN LUI TOUT SEUL UN SYSTEME PERVERS

Du transport ferroviaire (Camrail) au bois (Sepbc), en passant par la sous-traitance du réseau ferroviaire (Nasmo, Scin, Soccarremar), les terminaux à containers des ports, sans oublier les plantations industrielles (près de 40 000 hectares de palmiers à huile). Bolloré rafle tout au Cameroun et sème pleurs et grincements de dents.

Il faut dire que s’il y en a qui fait enfler le ressentiment anti français au Cameroun en particulier et en Afrique en général. Et s’il en est qui incarne cette politique hexagonale perverse de perpétuation sans états d’âme d’un système de relation franco africaine -les spécialistes parleraient de « françafrique »- basée sur l’exploitation financière à outrance par la France et la mainmise sans contrepartie de ladite France sur les ressources naturelles de l’Afrique, c’est encore lui. Lui, c’est Vincent Bolloré magnat français dont la voracité par l’entremise de la multinationale éponyme se passe de commentaire, et donc on disait -et beaucoup plus à raison qu’à tord- aux époques où Jacques René CHIRAC, puis Pal Nicolas SARKOZY de Nagy Bocsa, étaient présidents de la république «  bleu-blanc-rouge », qu’il avait le pouvoir de faire et de défaire  des chefs d’Etats en Afrique.

Dans un reportage diffusé sur une chaîne de radiodiffusion française France Inter en 2009, notre défunt confrère, Pius NJAWE, relevait que le groupe Bolloré « C’est une sorte d’Etat dans l’Etat…une parfaite illustration de la FrançAfrique ! ». C’est cet homme-là qui, la pusillanimité, la veulerie et l’hypocrisie des peuples africains, de leurs élites et/ou de certains de leurs dirigeants aidant, passe pour un acteur incontournable dans le tissu économique comme dans la vie politique de notre continent en général et du Cameroun en particulier lorsque l’on a souvenance que des élus du peuple se rendent volontairement complices intéressés de ce négrier des temps modernes au détriment des populations dont ils sont censés défendre les intérêts. Comme le qualifia son compatriote le journaliste Thomas DELTOMBE,  suite à sa razzia sur les entreprises africaines dictée par les institutions de Bretton Woods dans le seul but de ramener les économies africaines à l’âge de la pierre taillée en confisquant au passage leurs outils de production grâce à un bail de longue durée pouvant être renouvelé à vie avec l’appui des complicité endogènes et autres agents dormant corrompus.

Une bonne partie du patrimoine économique camerounais désormais sous contrôle par l’enseigne Corporate BOLLORE Africa Logistics participe dès lors au maintien de la France parmi les nations développées à côté des autres membres de la prédation mondiale et avec leur bénédiction tacite par la création d’emploi, le renflouement des caisses du trésor français et l’ingérence permanente dans le jeu politique local par le biais des opérations de barbouzerie et de mécénat visant à enfermer au premier degré l’opinion dans l’illusion d’un partenariat équilibré à visage humain.

Tout comme les cosaques russes du 17e siècle qui vivaient de vol et de rapine, Vincent Bolloré est le symbole du crime non violent, incarne le  néocolonialisme à outrance et cristallise à raison les ressentiments anti-français en Afrique.

PANAFRICOM

___________________________

https://www.facebook.com/panafricom

https://vimeo.com/panafricomtv

 

Ce contenu a été publié dans * Français, * LM/ sur/on EODE-TV. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.