# LUCMICHEL. NET/ CAMPAGNE DE ‘LUCMICHELBASHING’ A PROPOS DU BURUNDI ET DE LA RDC (3) : LES VERITABLES QUESTIONS. POURQUOI ON DIFFAME ET CENSURE LUC MICHEL ? PAR QUI ET POURQUOI EST-IL DIABOLISE ???

LM.NET - OPE DDR 03 diabolisation pcn (2016 08 12) FR

PCN-SPO/ 2016 08 12/
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/
https://www.lucmichel.net

« Plus le mensonge est gros plus il sera cru »
– Joseph Goebbels, ministre de la propagande du IIIe Reich.

Pourquoi on diffame et censure Luc MICHEL, le PCN ou PANAFRICOM ?
Quels sont les véritables enjeux ???
L’accusation « d’extrême-droite » ou de « fascisme » contre le PCN ou Luc MICHEL ne repose sur rien. Elle vise à salir, c’est typiquement précisément la méthode FASCISTE. Et ce n’est pas un hasard si les auteurs identifiés de cette « propagande noire » sont un réseau sectaire proche du FN ou encore un théoricien du complot.

PAR QUI ET POURQUOI LUC MICHEL ET LE PCN SONT-ILS DIABOLISE ???

Ces accusations visent surtout à diaboliser le PCN ou Luc MICHEL !
Comme nous le lisons dans le livre de Pierre André Taguieff (cynique, qui lui-même n’hésite pourtant jamais à diaboliser ses adversaires) intitulé « DU DIABLE EN POLITIQUE. REFLEXIONS SUR L’ANTILEPENISME ORDINAIRE » : « la diabolisation implique une déshumanisation de l’autre. Il s’agit à la fois de faire peur et de faire haïr, pour faire agir dans un certain sens. Diaboliser c’est dénoncer et condamner un individu ou un groupe assimilé à une incarnation du Mal et partant créer un ennemi absolu, absolument redoutable et haïssable, contre lequel tout est permis ». Voilà la logique dans laquelle se trouvent nos détracteurs, raison pour laquelle ils essaient d’obstruer notre chemin par crainte que la vérité soit dite au grand jour.

POURQUOI CETTE DIABOLISATION ?

Il n’y a pas grand chose à dire sur Luc MICHEL. Pensée rationnelle et solide, vie militante ascétique depuis plus de 40 ans (cursus politique commencé à 14 ans, en 1972, dans la mouvance pro-palestinienne), casier judiciaire vierge, une impressionnante quantité de procès tentés contre lui et tous gagnés … Il fallait donc trouver quelque chose. Le voilà donc taxé de « militant néonazi » (sic), et le PCN qu’il a fondé et dirige depuis 1984 de « parti néonazi » (resic). Voilà le seul argument trouvé contre lui. En Europe ou en Afrique. Argument à l’usage des malhonnêtes et des imbéciles (ce sont souvent les mêmes), qui ne savent pas faire une recherche sur le Net …

Derrière la recherche historique ou idéologique, derrière le commentaire politique, il y a en fait des enjeux politiques évidents. Les polices politiques en sont bien conscientes, qui ont envahi le domaine universitaire. Les sectes aussi. Nos ennemis appartiennent aux deux. Et Wikipedia, non pas « encyclopédie » mais officine de désinformation dès que l’on y aborde les sujets sensibles pour l’OTAN, en est l’illustration …

QUE DISENT DU PCN LES SPECIALISTES SERIEUX DES SCIENCES POLITIQUE ?

Place aux analyses SERIEUSES donc, pour un autre son de cloche !
Il faut lire ce que disent du PCN, non pas ses ennemis ou les barbouzes des polices politiques de l’OTAN (ce sont souvent les mêmes), mais les politologues et les spécialistes des Sciences politiques :

* François Heinderyckx professeur à l’INSTITUT DES SCIENCES POLITIQUES de l’ULB (Université Libre de Bruxelles), classait le PCN à l’occasion des élections européennes de 1999 parmi la « gauche révolutionnaire » (Dossier spécial Elections 1999, analyse des campagnes, consulté sur le site internet d’INFONIE, Belgique).

* A noter aussi que l’ANTISEMITISM WORLD REPORT 1993, publié à Jérusalem par l’INSTITUTE OF JEWISH STUDIES, dans son édition anglaise, si il reproche au PCN son antisionisme, précise que « The PCN is not a far-right organisation ».

* Le COURRIER HEBDOMADAIRE DU CRISP (n° 1598-1599 . 1998), revue scientifique belge de sciences politiques éditée par le CENTRE DE RECHERCHE DE L’INSTITUT DES SCIENCES POLITIQUES (CVRISP) – la référence en Belgique nous a-t-on dit à l’ULB – écrivait sur le PCN en 1999 ce qui suit : « Le programme et les actions du PCN sont en opposition avec les thèses racistes des formations d’extrême droite classiques. Ce parti se revendique du « Communautarisme européen » et est constitué, selon un document interne, de 7 tendances politiques (nationale-boIchévique, léniniste européenne, syndicaliste révolutionnaire, nationale-révolutionnaire, vert radicale, socialiste radicale et démocrate européenne) ».
Les auteurs de ce  » rectificatif  » sont les dirigeant respectifs du site antifa « RésistanceS » et du « Front Antifasciste », qui étiquettent aussi le PCN comme « parti national-communiste ».

* Dans son édition consacrée aux élections législatives belges de 1999 (n° 6, printemps 1999), le même « RésistanceS » dressait la liste de toutes les formations d’extrême-droite belges. Le PCN n’y figure pas et est repris parmi les « formations alternatives susceptibles d’enlever des voix à l’extrême-droite ».

* Christophe Bourseiller, spécialiste reconnu du sujet, situe le PCN dans son livre LES ENNEMIS DU SYSTEME parmi les « nationalistes de gauche ».

* Le journal LE MONDE (5 mai 1998), classe la liste du PCN à l’élection partielle de Toulon d’Avril 1998 parmi « l’extrême-gauche ». VAR-MATIN précise que cette liste s’intitulait « Les jeunes contre Le Pen et pour l’interdiction du FN ».

* Enfin, le CVIPMA, un site antifa français des Années 2005-2007 proche du PCF, nous classait comme « antifascistes idéologiques » et « staliniens aigus » », à propos de EUROPÄISCHER WIDERSTAND (en réfétrence à la Résistance allemande antinazie de 1933-45), le Collecti antinazi du PCN créé en 1994. Car le PCN a son Collectif antinazi, avec lequel Luc MICHEL a brisé les reins du FN belge en 1994-96 ! Ca aussi vous ne l’avez pas lu dans les Wikipedia – Libération – RTBF et cie …

Mais peut-être ces spécialistes, qui ont tous longuement étudié le PCN, sont-ils moins qualifiés que nos ennemis ou que Wikipeida, dont la seule compétence est la haine du PCN ou le service de l’OTAN ?

* Photo : NATSIA EVROPA,
une revue antifasciste du PCN éditée en Russe et Français en mai 2005
pour la victoire soviétique des 8-9 mai sur le Nazisme …
Wikipedia et cie vous auraient-ils encore menti ?

KH / PCN-SPO
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/
https://www.lucmichel.net/

Ce contenu a été publié dans * Français, # ACTU / BREAKING NEWS, # ARTICLES BY LANGUAGE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.