# PANAFRICOM/ LA BOMBE MEDIATIQUE DU ‘MIDI LIBRE’ : VOICI LES PREUVES QUI DEMONTRENT QUE LE PRESIDENT BONGO A DIT LA VERITE SUR SON ENFANCE !

BONGO MIDI LIBRE 2

PANAFRICOM/ 2016 09 16/
Il est bien né avant la Guerre du Biafra, n’est pas « un orphelin adopté ». Et Péan a menti (sur ordres de qu ?) !
Le Midi Libre a retrouvé les témoins, professeurs et condisciples, de l’enfance de Bongo en France /
« Notre enquête prouve qu’entre 1965 et 1967, un enfant s’appelant Alain Bongo (il est devenu Ali en 1973 quand sa famille s’est convertie à l’islam) était bien écolier dans le Gard » …
Extrait : « Ses détracteurs disent qu’il ment. Pourtant, le président du Gabon a bien vécu dans le Gard. Enquête sur son passage à Alès.
« C’était le seul noir de la classe et moi j’étais le seul arabe, on nous avait assis à côté ! » C’est peu dire qu’Omar Krim se souvient très bien d' »Alain, Alain Bongo », son copain de l’école publique du Plan d’Alès (Gard). Cinquante ans après avoir porté ensemble la blouse dans cette école de garçons, il reconnaît toujours dans l’actuel président du Gabon, le petit garçon avec qui il « parlait de billes. Il aimait s’amuser, bien sûr ! » Omar n’a su qu’après « qui il était. Tout le monde ne le savait pas dans la classe. »
* Lire sur le Midi Libre :
[EXCLUSIF] Ali Bongo, le secret de son enfance gardoise à Alès
PANAFRICOM
Ce contenu a été publié dans * Français, * PANAFRICOM, # ACTU / BREAKING NEWS, # ARTICLES BY LANGUAGE, # X. Luc MICHEL/ PRAXIS/ ORGANISATION, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.